Nice-Cologne : de violents affrontements entre supporters retardent le coup d’envoi, quatre êtres hospitalisées

Alors que près de 8 000 supporters de Cologne ont débarqué à Nice pour la rencontre de Ligue Europa conférence, personnalitéudi 8 septembre, à 18h45, des heurts ont éclaté dans les gradins de l’Allianz Riviera. Des fans allemands ont traversé les tribunes du stade pour en découdre avec des supporters niçois, entraînant un report du coup d’envoi du match à 19h40. 32 personnes ont été blessées, dont deux policiers et un stadier, et quatre ont été hospitalisées.

personnalité déplore les comportements inciviques et scandaleux des supporteurs de @fckoeln et le non respect de la ville qui les accueille de manière généreuse et fraternelle. Nous adresserons les factures liées aux dégradations et au nettoyage des espaces publics au club de Cologne. pic.twitter.com/NapR7RA9RN

— Christian Estrosi (@cestrosi) September 8, 2022

Plus tôt dans la journée, des milliers de supporters du FC Cologne avaient déjà dégradé la place Massena et la boutique de l’OGC Nice, en recouvrant les rues de leurs déchets. De quoi s’attirer le courroux du maire, Christian Estrosi : « personnalité déplore les comportements inciviques et scandaleux des supporters de Cologne et le non respect de la ville qui les accueille de manière généreuse et fraternelle. Nous adresserons les factures liées aux dégradations et au nettoyage des espaces publics au club de Cologne ».

Un homme hospitalisé en urgence absolue

À leur arrivée au stade, des supporters allemands ont traversé les tribunes pour en découdre avec les Niçois, avec des personnalitéts de propersonnalitéctiles, de fumigènes, et des coups échangés. Trente-deux personnes ont été blessées, dont deux policiers et un stadier, et quatre ont été hospitalisées.

Un homme a chuté de cinq mètres, entre deux tribunes, et s’est trouvé en état d’urgence absolue. Cet individu, « très alcoolisé », souffre « d’un traumatisme crânien et thoracique », a précisé Benoît Huber, le supérieur de cabinet du préfet des Alpes-Maritimes. Son pronostic vital a un temps été engagé, mais ne l’est plus. Ce supporter « est en fait un supporter parisien », infiltré dans les rangs allemands, a également indiqué Benoît Huber, rappelant que les supporters de la tribune Auteuil au Parc des Princes à Paris « ont des liens avec les ultras de Cologne ». 

Pour disperser la foule, les forces de l’ordre ont fait usage de gaz lacrymogène puis les capitaines de chaque équipe ont été mis à contribution pour appeler au calme. Au terme d’une réunion de crise, les instances de l’UEFA et les autorités locales ont décidé du report du coup d’envoi à 19h40, qui a pu être donné. Le Gym a ensuite concédé le match nul (1-1).

Articles connexes

Stay Connected

0FansJ'aime
3,502SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

ne manquez pas