Marché de l’électricité : l’UE propose un plafonnement ciblé

Un second front est en train de s’ouvrir dans la guerre énergétique que mène Vladimir Poutine contre l’UE. Vendredi, la Commission européenne a lancé les contours d’une nouvelle contre-attaque.

La Commission européenne propose un plafonnement des prix pour certains producteurs d’électricité, davantage de tarifs réglementés pour les PME et les ménages les plus précaires, et des mesures incitatives pour réduire la consommation.

«Il faut utiliser une partie des profits excessifs que les producteurs d’électricité engrangent aujourd’hui (…) afin de soutenir les consommateurs à petits revenus et entreprises vulnérables», a déclaré vendredi la présidente de la Commission, Ursula von der Leyen, lors d’un discours en Bavière.

googletag.cmd.push(function() { googletag.display(‘div-gpt-ad-1575622059479-0’); });

Dissocier les prix de l’électricité des cours du gaz

L’exécutif européen planche sur «une réforme structurelle» pour dissocier les prix de l’électricité des cours du gaz, qui se sont envolés et la guerre en Ukraine, mais dans l’immédiat, il a dressé une liste de trois pistes de mesures d’urgence pour limiter la flambée des détails, dans un document qui sera examiné le 9 septembre par les ministres européens de l’Énergie.

En premier lieu, la Commission recommande une intervention ciblée sur le marché de gros de l’électricité. Actuellement, c’est le prix de revient de la dernière source d’électricité mobilisée pour répondre à la demande à chaque instant, qui détermine le prix s’imposant à tous les opérateurs européens : or il s’agit souvent d’une centrale au gaz.

A lire aussi

Flambée des prix de l’énergie : rien de neuf avant le 18 septembre

Turmes s’inquiète pour l’électricité

Articles connexes

Stay Connected

0FansJ'aime
3,498SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

ne manquez pas