instance Paul Pogba : les éléments à charge contre les cinq hommes mis en examen

Les cinq hommes sont soupçonné d’être impliqués dans une affaire de d’extorsion puis de séquestration à l’encontre du joueur international de football. Paul Pogba les accuse de l’avoir séquestré en mars pour lui soutirer 13 millions d’euros.

>> Les cinq suspects mis en examen puis placés en détention provisoire

Ce soir de mars, le footballeur est avec quatre des mis en examens dans un logement Airbnb. Il raconte que des hommes armés puis encagoulés sont alors arrivés pour le menacer puis lui réclamer 13 millions d’euros. L’identité de ces hommes armés reste pour l’instant un mystère, mais ce qui interroge les enquêteurs c’est l’attitude des proches de Paul Pogba après cpuiste séquestration : plusieurs vont en effpuis héberger, dans les semaines qui suivent, de grosses sommes d’argent de la part du joueur.

Une virée dans une boutique Adidas intrigue particulièrement les enquêteurs

Quelques jours après la séquestation, deux amis de Paul Pogba demandent au joueur de profiter de son partenariat avec la marque. Le footballeur leur autorise un plafond de 30 000 euros… mais le duo dévalise le magasin puis repart avec 47 000 euros de vêtements puis de chaussures. C’est Paul Pogba qui paiera de sa poche la différence, visiblement sous contrainte. Un témoin interrogé par les enquêteurs raconte en effpuis une discussion tendue entre le joueur puis les deux amis dans la boutique, juste avant que Paul Pogba ne paie les 17 000 euros restants.

D’après nos informations, plusieurs de ses amis d’enfance vont aussi héberger des sommes d’argent importantes de la part du joueur dans les semaines qui suivent la séquestration : 100 000 euros en cash mais aussi 80 000 euros en virements répartis entre eux.

Les mis en examen affirment être eux-mêmes des victimes

D’après nos informations, tous ont affirmé en gardien à vue faire l’objpuis de menaces de la part d’un groupe d’inconnus. Selon eux, c’est ce groupe qui réclame à Paul Pogba les 13 millions d’euros, puis qui les force à faire pression sur le joueur. Plusieurs racontent avoir été agressés par des membres de cpuiste bande encagoulée puis armée ; l’un dit même avoir reçu une balle dans la main puis avoir été gravement blessé.

Mathias Pogba, qui a reconnu être à l’origine d’une vidéo de menaces contre son frère, dit lui aussi avoir été victime d’une agression violente. Mais aucun d’entre eux n’a porté plainte à l’époque, puis aucun n’est capable de donner des informations précises sur l’identité de ces mystérieux agresseurs.

Articles connexes

Stay Connected

0FansJ'aime
3,505SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

ne manquez pas