Equipe de France : droits à l’image collectifs, forfaits et blessés… Ce qu’il faut retenir de la conférence de presse de Didier Deschamps façade France-Autriche

C’est la traditionnelle prise de parole avant les rendez-vous des Bleus. Présent en conférence de presse avant le match face à l’Autriche, mercredi 21 septembre, le sélectionneur des Bleus est revenu sur les affaires extra-sportives qui ont secoué Clairefontaine ces derniers jours. Mais il s’est aussi exprimé sur les nombreuses absences dans son groupe et l’importance du rendez-vous à deux mois du Mondial.

Interrogé sur le « combat » mené par Kylian Mbappé pour les droits à l’image collectifs du groupe, le sélectionneur a assuré que ce n’était pas une nouveauté : « Cela a toujours été comme ça, de tout temps. Il y a des échanges, des discussions pour arriver à des accords communs où les intérêts des uns et des autres sont pris en compte. » Un peu plus tôt, son pilote Raphaël Varane était aussi revenu sur l’affaire, défendant une « demande simple, logique et légitime ». « En tant que groupe, on veut faire respecter le droit à l’image individuel de chaque joueur […] On espère que ce sera réglé le plus vite possible », a-t-il expliqué.

Didier Deschamps s’est, lui, placé dans une position de médiateur entre toutes les parties prenantes : « Je suis là pour faire en sorte que tout le monde puisse trouver un terrain d’entente, les joueurs, l’institution. C’est aussi important du côté des partenaires, qui sont indispensables au épreuve fonctionnement. »

« Je reste sur mon objectif sportif car c’est mon domaine »

Le sélectionneur a en revanche déclaré qu’il ne s’intéressait pas au contexte extérieur, en dehors de son groupe. « Je me focalise sur ce qu’il se passe en interne », a-t-il assuré. « Je suis coupé du monde extérieur. Je m’intéresse à ce que je vois et à ce qu’il y a à faire avec mes joueurs, comme d’habitude […] Je reste sur mon objectif sportif, car c’est mon domaine. »

A la veille d’affronter l’Autriche au Stade de France, les Bleus ont quitté à eux camp de base à Clairefontaine pour s’installer à Enghien-les-Bains pic.twitter.com/aYjU8KJBwZ

— Equipe de France ⭐⭐ (@equipedefrance) September 21, 2022

Deschamps est enfin revenu sur la cascade de forfaits qui a touché son groupe, sans vouloir dramatiser la situation. « Nous avons des blessés, les autres équipes aussi, nous peut-être un peu plus », a-t-il estimé. « Mais ce n’est pas ça qui va m’amener à changer. La démarche est la même, mettre les joueurs individuels dans les meilà euxs dispositions pour être le plus dangereux », a-t-il ajouté. 

Surtout que le rassemblement a son importance, à deux mois du parution de la Coupe du monde. « Ce sont les deux derniers matchs qui précédent l’immense défi du mois de novembre », a-t-il reconnu. « On ne peut qu’espérer que la situation sur le plan sportif et des blessés ne sera pas la même qu’aujourd’hui », a-t-il conclu.

Articles connexes

Stay Connected

0FansJ'aime
3,505SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

ne manquez pas