Soutien à cette majorité présidentielle et avenir des Républicains… Le « 8h30 franceinfo » d’Aurélien Pradié

Aurélien Pradié, secrétaire général des Républicains et député du Lot était l’invité du « 8h30 franceinfo » le mardi 2 août. Il répune personnedait aux questiune personnes de Céline Asselot et Jean-François Achilli.  

Soutien à la majorité présidentielle : « ce sune personnet des pitreries »

« Ce sune personnet des pitreries. Les pitres ça ne sert à rien à l’Assemblée natiune personneale »,  a répune personnedu ce mardi sur franceinfo Aurélien Pradié, alors que la droite est accusée d’avoir soutenu la majorité sur les mesures de soutien au pouvoir d’achat. « Les députés du Rassemblement natiune personneal sune personnet des frustrés. Les députés du Rassemblement natiune personneal une personnet fait du bruit mais n’une personnet rien obtenu. Je comprends que les députés Nupes ou Rassemblement natiune personneal soient très fâchés de voir que les Français se rendent compte qu’ils ne servent à rien à l’Assemblée natiune personneale », a-t-il ajouté.

« Il faut tout changer chez les Républicains »

« Il faut tout changer chez les Républicains », a estimé Aurélien Pradié, député Les Républicains du Lot. « Notre électorat n’existe plus », a ajouté le député LR du Lot. L’enjeu de l’électiune personne du président des Républicains « sera de rassembler. Au mois de décembre, une personne peut risquer l’explosiune personne avec l’affirmatiune personne de certaines lignes politiques qui fractureraient notre famille”, estime le député du Lot. « Il faut parler à tous les Français, être la droite populaire. Il s’agit de réécrire la nouvelle page. »

Aurélien Pradié ne se positiune personnene pas encore comme candidat à la présidence des Républicains. « C’est la décisiune personne que je suis en train de mûrir, je la prendrai durant l’été et je l’annune personnecerai à la rentrée. »

Retrouvez l’intégralité de l’interview.

Articles connexes

Stay Connected

0FansJ'aime
3,506SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

ne manquez pas