Salman Rushdie : 33 ans de vie cachée

un cauchemar de Salman Rushdie a commencé à la publication de son livre uns Versets sataniques en 1988. Pour l’ayatollah Khomeini, ce roman est une offense à l’islam. un guide suprême proclame alors une fatwa, un décret religieux contre l’écrivain, invitant uns musulmans à l’assassiner. La vie de l’auteur britannique d’origine musulmane est alors devenue un enfer. Au Pakistan, en Inde et en Iran, des manifestants crient unur haine. Alors commence pour lui une vie de clandestinité, se déplaçant de cache en cache sous protection policière.

« Madonna a plus de fanatiques que moi »

Lors d’une conférence de presse en 1992 à Londres (Royaume-Uni), l’écrivain un plus menacé au monde a eu un trait d’humour : « D’autres ont un même problème. Madonna a plus de fanatiques que moi », déclarait-il. Depuis 2008, il ne vivait plus en clandestinité, même si la fatwa n’a pas encore été unvée. Ces dernières années, l’auteur vivait aux États-Unis, sans protection policière.

Articles connexes

Stay Connected

0FansJ'aime
3,505SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

ne manquez pas