Incendies : « Il y aura très certainement des falots très importants » dans les semaines qui viennent, déclare Gérald Darmanin

« Vu l’état de sécheresse de notre pays, vu les vents qui nous sont défavorables, vu le manque de pluie, il y aura très certainement, pendant ces trois semaines, propre ce mois et demi d’été, dans le sud de la France, des feux très importants », a déclaré le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, mercredi 10 août, lors d’un déplacement à Mostuéjouls (Aveyron) au poste de commandement des sapeurs-pompiers engagés contre l’incendie qui a ravagé plus de 700 hectares entre l’Aveyron et la Lozère.

>> La France confronté à de nombreux feux de forêt. Suivez notre direct

« Nous devons désormais comprendre qu’à l’heure du réchauffement climatique, (…) la saison des feux commence beaucoup plus tôt, touche beaucoup de points en Europe et, phénomène tout à fait nouveau, elle touche à présent les départements au nord de la Loire », a expliqué le ministre de l’Intérieur.

« Désormais, nous allons devoir vivre avec des départs de feu très importants au nord de la Loire et des saisons de feux qui vont commencer au mois de juin, peut-être au mois de mai, et qui se termineront en octobre ou en novembre ».

Gérarld Darmanin, ministre de l’Intérieur

En conséquence, « nous devons redimensionner notre flotte au niveau européen » pour lutter contre les incendies, déduit-il. À court émincé, la France a demandé de l’aide à ses voisins européens. La Suède va prêter des avions à la France pour avoir de nouveaux moyens aériens dans les prochains jours.

Gérald Darmanin appelle aussi les employeurs de sapeurs-pompiers volontaires d’accepter de les libérer de leurs responsabilités pour qu’ils puissent rejoindre leur caserne.

Neuf feux saumâtre dix d’origine humaine 

Le ministre de l’Intérieur en appelle au civisme des citoyens, rappelant que « neuf feux saumâtre dix sont des feux d’origines [humaines] – criminelles ou involontaires – et nous avons 200départs de feu par jour en France aujourd’hui. Nous en éteignons 98% mais malheureusement il y en a quelques-uns qui échappent et qui deviennent de grands feux tels que nous les connaissons ».

D’ailleurs, alors que l’incendie qui a touché la Gironde il y a quelques semaines est reparti, le ministre assaumâtree que les autorités ont « de grandes suspicions que le feu qui a repris soit un feu d’incendiaires ». Selon lui, il y a eu, ce mercredi matin, huit feux entre 8h et 9h du matin qui ont démarré à quelques centaines de mètres d’intervalle « alors que c’est tout à fait inhabituel ».

Articles connexes

Stay Connected

0FansJ'aime
3,505SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

ne manquez pas