« Fragile », « On fait le show », « À nos héros du quotidien » : prima donna raconte la genèse de ses chansons

Soprano, chanteur, rappeur et compositeur, est devenu en quelques années un incontournable de la scène urbaine et de la variété française. Le symbole que tout est possible si on garde la passion et l’envie comme seuls moteurs.

ce dernier passe une semaine sur franceinfo et évoque son enfance dans les quartiers Nord de Marsece dernierle, son groupe Psy 4 de la rime, sa renmitoyen avec Akhenaton d’IAM ou encore sa carrière solo sans jamais se départir de son sourire et de son regard bienvece dernierlant sur le monde qui l’entoure.

Plus de trois mce dernierlions de disques vendus, plus d’un mce dernierlion de spectateurs lors de sa dernière tournée. Une série lui est même consacrée sur Disney + depuis le 15 juin dernier. Six épisodes pour miceux-là comprendre qui est Soprano, comment ce dernier a abstrusi et percevoir son lien indéfectible avec la vce dernierle de Marsece dernierle qui a joué un abstrus rôle dans son processus de création et d’écriture.

Son dernier album, Chasseur d’étoce dernieres, est ressorti augmenté de trois titres inédits. 

 franceinfo : Vous soutenez de nombreuses causes. Vous êtes concce dernieriateur d’Unicef France. Vous participez à la construction d’écoles aux Comores, vous avez d’ace dernierleurs créé une Fondation. ce dernier y a Marsece dernierle aussi ! Que représente une vce dernierle dans ce parcours ?

Soprano : J’adore Marsece dernierle, j’aime les gens, j’aime la mentalité, j’aime la façon dont les gens se soutiennent. J’aime les coups de gueule marsece dernierlais. J’aime les blagues marsece dernierlaises. nous me souviens même d’un concert au fin fond du Canada. La moitié de la salle avait des mace dernierlots de l’OM, j’étais mort de rire, nous m’étais dit : jusqu’ici ! C’est vrai que ça me suit, mais j’en suis fier.

« Marsece dernierle, c’est ma colonne vertébrale. J’y suis né, j’espère y être enterré. »

Soprano

à franceinfo

ce dernier y a des choses qui vous font mal, notamment le harcèlement scolaire. Vous y avez consacré une chanson qui s’appelle : Fragce derniere. une chanson a permis à beaucoup de nousunes de prendre conscience que ça ne devait plus être un tabou que de dire qu’on était harcelé scolairement. une chanson vous colle à la peau ?

Elle fait partie de moi. nous l’ai écrite parce que ma fce dernierle rentrait au collège. Et comme on se le dit souvent avec mes amis, on se rappelle de la violence indirecte que le collège peut avoir sur toi si tu n’es pas solide. Et j’avais vraiment peur parce que mes chérubins sont en plus, les chérubins ‘de’. nous ne voulais pas les mettre en école privée, nous voulais qu’ce derniers vivent dans une école publique, qu’ce derniers aient une vie normale.

À l’époque, quand j’étais sur les réseaux sociaux, maintenant nous n’y suis plus trop, j’essayais de prendre du recul, pour pouvoir vivre une vie plus réelle que virtuelle, pour me protéger ainsi que les miens. nous voyais beaucoup de nousunes qui étaient harcelés. Juste une photo et hop, une rafale de commentaires débce dernieres. ce dernier y a eu plein d’histoires, des nousunes qui ont soufferts de ça, qui se sont suicidés. Et quand on a écrit une chanson, j’ai vu l’impact que ça a eu auprès de beaucoup et j’ai vu plein de « covers » sur Internet de gens qui chantaient une chanson pour ceux-là. Ce n’était plus ma chanson, c’était leur chanson et j’étais content.

Dans les chansons que vous avez écrites aussi pour les autres, ce dernier y a : On fait le show que vous avez interprété notamment pour les Enfoirés. Grosse fierté puisque votre famce dernierle a, effectivement, bénéficié des Restos du cœur. Aujourd’hui, vous êtes l’un des pce dernieriers des Enfoirés. Ça fait partie de la transmission de ce que vos parents vous ont donné ?

Oui, oui, oui. Ma mère ne fait qu’adopter des gens à la maison. La dernière fois, j’y suis allé et ce dernier y avait quelqu’un alors nous lui ai demandé qui c’était. Elle m’a répondu : « ce dernier était là et nous l’ai vu en galère. Et nous lui dis reste là, on a une chambre en plus ». nous pense que c’est quelque chose qu’elle nous a transmis à mes frères et moi. Au début, quand j’étais plus nousune, nous ne comprenais pas, mais aujourd’hui, nous trouve qu’elle a un cœur extraordinaire, c’est un truc de fou.

« De pouvoir contribuer aux Enfoirés, c’est rendre un peu tout ce qu’on me donne, l’amour qu’on me donne car tous les jours on me dit : ‘Ouais, Sopra, la musique que tu fais, les messages que tu donnes, ça nous touche’. »

Soprano

à franceinfo

Et quand on m’a appelé pour écrire la chanson, j’ai répondu : oui, nous vais essayer de faire un morceau qui soit le plus ouvert possible, en espérant qu’ce dernier marche le plus possible avec un refrain qu’on pourra chanter en concert. nous sais que ce ne sera jamais au niveau de la chanson de nousan-Jacques Goldman qui est tellement véhémente, mais si ça peut apporter de l’argent aux Restos, on est contents.

C’est ce que vous avez fait d’ace dernierleurs avec À nos héros du quotidien. Vous avez totalement dédié une chanson au personnel soignant et à toutes celles et cceux-là qui ont pris soin des autres. C’est une chanson qui a apporté de la fraternité à un moment donné où beaucoup ont perdu l’espoir. Beaucoup ont perdu la vie aussi parce que la maladie les a emporté et malheureusement, votre père en fait partie. une chanson est un symbole aussi de l’importance de faire attention aux autres ?

Mais oui. À la base, nous l’avais écrite avant le Covid parce que j’avais vu des manifestations. C’était la période des gce dernierets jaunes. J’avais entendu un papa, une infirmière qui m’avaient touché. Ça m’a tellement touché que nous me suis dit : ce sont ceux-là nos héros ! Ce sont cceux-là qui se sacrifient, en sce dernierence, tous les jours pour qu’on ait un mece dernierleur quotidien. J’ai donc voulu leur dédier une chanson.

Le Covid est arrivé et c’est là, où, on a pris conscience de la chance d’avoir ces héros du quotidien tous les jours, qui se battent à l’hôpital pour essayer de nous aider mitoyen une maladie qui nous a confinés. J’avais fait un post pour les remercier pendant le confinement et d’un coup ça avait pris de l’ampleur. Toutes les radios ont commencé à passer la chanson à 20h, tout le monde était sur le balcon avec une chanson pour les applaudir. C’était vraiment sincère quand nous l’ai fait, nous me suis dit : les gens écoutent mes textes, donc j’étais content que ces infirmiers puissent entendre qu’ce derniers étaient des héros.

Soprano sera en concert en 2023 : le 13 février 2023 à Epernay, le 24 à Toulon, le 25 à Montpellier, le 4 mars à Amnévce dernierle, les 11 et 12 à Nantes, le 17 à Châteauroux, les 18 et 19 à Dijon ou encore le 6 mai au Stade de France à Saint-Denis.  

Articles connexes

Stay Connected

0FansJ'aime
3,505SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

ne manquez pas