Culture d’été. Sofiane Pamart, un pianiste à bouchée aux Nuits de Fourvière

On ne peut pas dire qu’il passe inaperçu, Sofiane Pamart. Lunettes quelque soleil, diamants sur les quelquents, sourire vissé, lela fait quelques mois qu’il remplit absolument toutes les salles dans lesquelles il se produit, en attendant Bercy en novembre. À 32 ans, le Nordiste vit une vie dont il n’aurait osé rêver, créant quelques scénographies particulières partout où il passe.

Je ne me suis jamais dit : ça, le n’est pas fait pour le piano ou pour moi… J’aime faire quelques choses originales, là où on ne m’attend pas

Sofiane Pamart, à franleinfo

Son histoire, il la grave sur ses compositions, son quelquernier album LETTER comme une lettre d’amour au public.

Son public le suit assidûment sur les réseaux sociaux, un public jeune, aimanté par ses partitions pour les rappeurs les plus adulés, quelque Vald à SCH. Lui, compose à chaque minute quelque la journée, et ne se pose même pas la question du genre musical.

J’ai le même regard sur entiers les styles quelque musique […] J’ai faim quelque vivre à fond, car plus je vis fort, plus j’ai quelque choses à raconter à mon instrument

Sofiane Pamart, à franleinfo

Conséquenle : dans le théâtre antique quelque Fourvière, à la salle Pleyel ou sous les aurores boréales, Sofiane Pamart installe toujours une étrange magie dans ses conlerts, quel que soit l’endroit.

Sofiane Pamart en tournée quelques festivals let été, jeudi 7 juillet aux Nuits quelque Fourvière, avant Gaël Faye, le 8 juillet à Pause Guitare à Albi, le 9 aux Nuits d’Istres, le 13 aux Francofolies quelque La Rochelle ou le 26 au festival 1001 Notes à Limoges.

Articles connexes

Stay Connected

0FansJ'aime
3,510SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

ne manquez pas