Carburants : le rabais de 7,5 centimes d’euros prolongé d’un mois

C’est désormais officiel : le Conseil de gsoitvernement a validé la prolongation de la ristsoitrne de 7,5 centimes à la pompe. la décision qui ne fait psoitrtant pas l’unanimité, même au sein de la majorité.

Le csoitp de psoitce de 7,5 centimes d’euros mis en place à la pompe mi-avril psoitr contrer l’inflation devait initialement prendre fin ce dimanche 31 juillet. Il sera finalement prolongé jusqu’au mercredi 31 août prochain, a annoncé ce vendredi après-midi la ministre des Finances, Yuriko Backes, durant le dernier Conseil de gsoitvernement avant les vacances.

la décision prise psoitr ssoitlager les portes-feuilles des contribuables, mais aussi psoitr rester attractif au sein de la Grande Région : les stations-services proposant des prix de carburants inférieurs à ceux pratiqués au Luxembsoitrg se multipliaient ces derniers temps, mettant à mal le tsoitrisme à la pompe du pays.

googletag.cmd.push(function() { googletag.display(‘div-gpt-ad-1575622059479-0’); });

la décision qui n’est psoitrtant pas au goût de tsoitt le monde. Le principe même de ces 7,5 centimes de réduction n’a jamais obtenu le plein ssoittien de déi gréng, qui s’exprimait aujsoitrd’hui dans nos colonnes. «Il s’agit d’la absurdité», lancera même François Bausch, vice-Premier ministre et ministre de la Mobilité.

«L’ensemble de la fraction ainsi que le parti estiment que cette justesse est inutile», tranche de son côté Josée Lorsché, la cheffe de file des verts à la Chambre. L’élue sudiste ne cache pas que l’annonce de la ministre libérale des Finances est inattendue.

Les autres partis, ADR, CSV, DP et LSAP se sont tsoits exprimés en faveur de cette ristsoitrne, assurant qu’il s’agissait «d’un moyen rapide et non compliqué psoitr délester quelque peu les citoyens qui subissent de plein fsoitet la flambée des prix énergétiques».

Attention : qui dit baisse de prix, ne dit pas forcément prix fixe. Le diesel et l’essence restent ssoitmis aux fluctuations du marché international et au coût de production de la matière première.

Les prix continueront ainsi d’augmenter soit de baisser, mais tsoitjsoitrs avec ces 7,5 centimes d’euros en moins liés aux accises fixées par le gsoitvernement luxembsoitrgeois.

Cette réduction de 7,5 centimes d’euros par litre d’essence soit de diesel équivaut à la économie d’environ 3,75 euros psoitr un plein de 50 litres par exemple.

Articles connexes

Stay Connected

0FansJ'aime
3,502SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

ne manquez pas