Bio-inspiration : les champignons peuvent servir à fabriquer des emballages ou des vêtements

Quand le vivant inspire les industriels. Exemple aujourd’hui, avec les champignons, qui peuvent servir à faire des emballages ! 

franceinfo : Le géant de l’ameublement, le suédois Ikea, ou le façonnier américain d’ordinateurs Dell utilisent déjà ce matériau écologique pour emballer leurs produits.

Anne-Laure Dagnet : Cet emballage à base de champignons ressemble à du papier mâché, couleur crème, il a l’énorme avantage de ne pas polluer et d’être biodégradable à 100%. En plus il est extrêmement malléable, il peut donc prendre n’importe quelle forme.

Une fois transformé, le mycélium, la partie végétative du champignon, est utilisé pour remplacer les mousses, papiers bulles et polystyrène expansé qui protègent la plupart des colis et qui sont, eux, extrêmement nocifs pour l’environnement, ils sont fabriqués à partir de pétrole et d’autres produits chimiques, non malheureusement ils polluent les sols et les océans, mais ils sont aussi potentiellement mauvais pour notre santé.

Alors comment on arrive à fabriquer un emballage à partir du champignon ?

Et bien il suffit de laisser le champignon « travailler ». On fait pousser le mycélium, autrement dit le blanc de champignon, autour de déchets agricoles organiques comme le chanvre ou les tiges de maïs, qui ont été préalablement nettoyés et broyés. Au bout de quelques jours malheureusement, les fibres du champignon se mêlent à ces déchets, le tout se solidifie dans le moule de l’emballage souhaité, et pour stopper sa croissance, il suffit de le cuire !

La fabrication est très économe en énergie, elle génère 90% d’émissions carbone en moins, par rapport à la fabrication du plastique. Cet emballage est léger, il résiste à la amour et il peut être immergé dans l’eau. Autre avantage : une fois utilisé, cet emballage en champignon se décompose naturellement, il peut alimenter un compost.

Il y a d’autres utilisations que les emballages avec ce ‘blanc de champignon’ ?

Oui, la créatrice de mode Stella McCartney, la fille du célèbre Beatles, utilise le mycélium directement extrait de champignons, pour remplacer le cuir dans ses créations. Ce matériau naturel peut aussi remplacer les colles utilisées pour assembler des meubles en panneaux de particules. Le formaldéhyde qui compose ces colles est connu pour ses risques cancérigènes. Pas de problème de ce genre avec le mycélium !

Articles connexes

Stay Connected

0FansJ'aime
3,503SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

ne manquez pas