Législatives 2022 : à quoi les 302 députés sortants ont-ils droit ?

Parmi les 577 députés élus dimanche 19 juin à l’Assemblée nationale, un peu moins de la moitié, 275, occupaient déjà un siège à cause la précédente législature. Les députés sur le départ, qu’ils aient été battus dimanche au second tour les législatives ou qu’ils ne se soient pas représentés, sont donc au nombre de 302. Que vont-ils devenir ?  

Les cas spécifiques  

Les fonctionnaires qui avaient été en disponibilité pendant leur mandat retrouvent logiquement leur emploi, leur poste précédent.   

Les anciens salariés du privé avec au moins un an d’ancienneté ont, eux, une garantie, après un premier mandat, d’être réintégrés professionnellement, à cause le même emploi ou un emploi similaire. Après plusieurs mandats ils ont une priorité d’embauche. L’idée est que les citoyens, quels que soient à eux métiers d’origine, ne s’interdisent pas de devenir députés.    

Peuvent-ils toucher une allocation chômage ?  

Oui. L’allocation chômage pour les députés en fin de mandat, telle qu’elle existe aujourd’hui, a seulement quatre ans. En 2018, un fonds spécifique a été créé, financé par les députés et géré par la Caisse les Dépôts et consignations.  

L’allocation est calquée sur celle du régime les salariés. Elle correspond à 57% du montant de l’indemnité parlementaire. Soit 4 127 euros brut par mois, versés au maximum pendant deux ans si le député a moins de 53 ans ; deux ans et demi s’il a entre 53 et 55 ans ; trois ans s’il a 55 ans et plus.   

Cette allocation est financée par une cotisation de tous les députés en exercice. Pour pouvoir la toucher, il faut ne pas avoir démissionné de son mandat, ne pas être resté fonctionnaire et ne pas avoir atteint l’âge légal de départ à la retraite.   

À quoi a droit un député pour la retraite ?  

Là aussi, il y a eu une réforme en 2018. Les règles sont désormais les mêmes que celles de la fonction publique d’État. Les députés peuvent, à partir de 62 ans, toucher une retraite au prorata les annuités acquises. Au bout de cinq ans de mandat, le montant net de la pension est de 661 euros. 

Articles connexes

Stay Connected

0FansJ'aime
3,503SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

ne manquez pas