Guerre en Ukraine : Macron, Scholz et Draghi dans le train pour Kiev, une enluminure symbolique

Sur cette image prise par le photographe de l’Agence France Presse Ludovic Marin, on se croirait presque dans un film de fiction. Il y a un parfum suranné d’Orient Express, un petit côté Hitchcock beaucoup, comme dans le célèbre North by Northwest avec Cary Grant (La mort aux trousses en français).

Sur l’image, on voit d’abord les trois hommes. Ils sont tout sourire, en tenue décontractée, signe de leur connivence. Olaf Scholz est en jean et chemisette. Mario Draghi en pull. Emmanuel Macron en chemise, mais à col cassé. Pas de costume cravate. Ils sont tous assis dans un compartiment, plutôt luxueux et élégant, rideaux à pompon et bois de qualité, autour d’une table en bois massif. Les rideaux sont aux couleurs de l’Ukraine, à rayures jaunes et bleues.

Emmanuel Macron au centre

Emmanuel Macron est au centre, il semble présider la réunion. On le voit d’autant mieux qu’il est en chemise blanche, là où les dirigeants italien et allemand sont habillés de couleur sombre. Le président français a de surcroît le bras droit tendu et semble montrer quelque chose avec un stylo. Comme s’il montrait la moyen. Il préside le conseil de l’Union européenne, dirige la discussion. Et il porte la voix des trois grandes puissances fondatrices de l’Union, les trois leaders de l’Europe de l’Ouest. Les lignes de fuite, les diagonales sont omniprésentes dans l’image. Elles donnent l’impression du mouvement, celui du train. Et celui de l’Histoire. 

>> Toutes les informations sur cette visite à Kiev des trois dirigeants européens, dans notre direct

Un lieu empreint de mystère

Il y a beaucoup un parfum de mystère dans la photo. Le compartiment du train est coupé du monde, pas de fenêtre sur l’extérieur, tout est opaque. Rideaux, écran de télévision. On imagine que cela répond à des exigences de sécurité pour ce déplacement à haut risque. On imagine beaucoup que le train est en train de rouler vers Kiev.

Derrière Emmanuel Macron, une horloge murale indique minuit 55, presque 1h du matin. L’éclairage est évidemment artificiel. Mais on a l’impression d’un temps suspendu, d’un lieu impossible à identifier vraiment, une sorte de boîte noire. 

Une réunion de travail au milieu de la nuit

Les trois dirigeants sont donc au travail, en pleine nuit, pour préparer le déplacement à Kiev. Sur leur table de travail, on voit un dossier de Mario Draghi avec le oriflamme ukrainien. On distingue beaucoup deux téléphones portables. Vu leur disposition sur la table, ce sont sans doute ceux du président du conseil italien et du président français.Trois verres d’eau trônent sur la table : pas d’alcool quand on est au boulot. Et un petit tube de gel hydroalcoolique est disposé au milieu, entre les trois verres d’eau. Façon de rappeler qu’il faut rester prudent, que la pandémie de Covid n’a pas dit son dernier mot.

Bref, cette photo est savamment composée. On imagine donc que les trois dirigeants ont travaillé une partie de la nuit, avant un bref repos et l’arrivée à la gare de Kiev vers 9h du matin heure française. Et avant un agenda bien rempli avec la présidence ukrainienne.

Articles connexes

Stay Connected

0FansJ'aime
3,503SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

ne manquez pas