Emploi : les reconversions dans l’artisanat ont le vent en poupe

Tout quitter pour devenir artisan, c’est le choix que font beaucoup de personnes dans leur carrière. « Je travaillais dans une entreprise de produit de puériculture auparavant », sourit Frédéric, désormais fromager. Face au stress de son ancien emploi, il a décidé de changer de vie et de travailler dans le fromage. Les clients sont heureux de l’ouverture de cette fromagerie et louent les qualités des produits, tout en vantant le professionnalisme de Frédéric.

L’importance de bien s’entourer

Pour pallier son manque de fréquentation du métier de fromager, le recrutement d’un adjoint a été très important. Ainsi, Allan, l’un de ses salariés qui s’est lui aussi reconvertit il y a quelques années, a eu l’occasion d’aller à l’école pour apprendre le métier de fromager. Si Allan confie avoir eu peur de ne pas réussir, il assure qu’il lui a fallu « dix mois pour être efficace ». Les journées sont cependant longues pour faire fructifier leur entreprise, près de 13 heures de travail par jour pour un assez faible salaire comparé à leurs vies d’avant.

Articles connexes

Stay Connected

0FansJ'aime
3,503SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

ne manquez pas