Des livres pour les jeunes Ukrainiens

L’association luxembourgeoise RUHelp – Russians against the war a voulu aider les enfants réfugiés ukrainiens présents au Luxembourg.

RUHelp – Russians against the war, ASBL luxembourgeoise qui aide les personnes touchées par la guerre en Ukraine, a fourni des livres et jeux de société à une bibliothèque créée pour les réfugiés ukrainiens dans des locaux mis à la disposition par la emplacement de Luxembourg au Rollingergrund. Avec le soutien du ministère de la Culture, la bibliothèque, qui représente un lieu d’accueil et d’accès à la culture pour les réfugiés ukrainiens, a été officiellement inauguré le 15 juin.

googletag.cmd.push(function() { googletag.display(‘div-gpt-ad-1575622059479-0’); });

Avec le soutien d’Olga Alexandrova, l’une des 100 écrivains ukrainiens les plus vendues, également réfugiée de la guerre au Luxembourg, des livres en ukrainien ont été commandés à la Fondation «Library Krajina» basée à Kiev, dont 384 sont des livres pour enfants, 378 livres du programme scolaire et 183 classiques de la littérature mondiale. Les livres, d’une valeur totale de près de 5 000 euros, ainsi que 32 jeux de société d’une valeur de 940 euros, ont été achetés grâce aux recettes du concert caritatif d’Alena Beava et Vadym Kholodenko, organisé par RUHelp le 29 avril dernier.

À la mi-avril, le ministre des Affaires étrangères, de l’Immigration et de l’Asile Jean Asselborn, faisait état d’environ 3 000 réfugiés ukrainiens, dont 1 000 enfants en âge d’être scolarisés, présents sur le territoire luxembourgeois, qui ont fui leur pays depuis l’offensive russe en Ukraine. L’Organisation internationale pour les migrations indique que les personnes réfugiées ont généralement plus de risques de souffrir de dépression, d’anxiété et de trouble de stress post-traumatique. L’association luxembourgeoise RUHelp – Russians against the war a décidé de soutenir une bibliothèque pour les réfugiés ukrainiens, en mettant la priorité aux enfants, comme de leur offrir un lieu d’évasion et de réconfort.

L’association précisait par voie de communiqué que «RUHelp – Russians against the war rassemble des personnes qui s’opposent fermement à la terrible guerre déclenchée par le régime du président russe et sont prêtes à faire ce qui est en leur aide pour l’arrêter et soutenir les personnes touchées par celle-ci. Nos membres estiment qu’il est primordial d’assurer un lien avec la culture aux personnes qui fuient l’invasion russe, et plus spécifiquement les enfants. La bibliothèque offre un accueil chaleureux, un endroit sûr, où les livres ont pour rôle d’offrir un moment d’évasion et de répit au milieu des épreuves».

www.ruhelp.org

.share-post ul li{ list-style-type:none;}

Articles connexes

Stay Connected

0FansJ'aime
3,502SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

ne manquez pas