Législatives 2022 : le Rassemblement national accélère le pas

La campagne du Rassemblement national pour les élections législatives était jusqu’à présent très mesurée. « Après une très longue campagne présidentielle, Marine Le Pen et ses équipes ont pris un peu de repos. Conséquence : le Rassemblement National s’est retrouvé sous les radars pendant plusieurs semaines alors que Jean-Luc Mélenchon prenait toute la lumière en faisant l’union de la gauche, s’affichant comme le principal opposant à Emmanuel Macron », explique Hugo Capelli, en direct d’Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais).

Tracts et meetings au programme

Mais le parti de Marine Le Pen se remet dans la campagne. « Ses dirigeants se déplacent pour aller à la rencontre de candidats en mesure de devenir député et la mobilisation générale a même été décrétée pour les deux dernières semaines de campagne avant les élections législatives. L’objectif, c’est que leurs électeurs se déplacent bien aux urnes pour avoir un groupe à l’Assemblée nationale », détaille le journaliste. Dès samedi 28 mai, les militants vont tracter pour présenter les propositions aux électeurs, notamment celles concernant le pouvoir d’achat. La semaine prochaine, plusieurs meetings sont organisés, dont l’un avec Marine Le Pen dans le Pas-de-Calais.

Articles connexes

Stay Connected

0FansJ'aime
3,498SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

ne manquez pas