Législatives 2022 : la bataille de l’emploi dans l’Oise

Dans la ville de Noyon (Oise), l’emploi est dans toutes les têtes avant de voter aux élections législatives. La petite commune est fortement touchée par le chômage, avec un taux de 25 %. « J’ai fait 4 ou 5 entreprises et rien », se désole un habitant de la ville. « La crise sociale est toujours là, on ne l’a pas réglée, le chômage, il est toujours là », déclare Florian Dumoulin, le candidat NUPES de la circonscription. À Noyon, les Gilets Jaunes avaient occupé une grande place, quatre ans auparavant.

Des candidats sur le qui-vive

La députée sortante est de nouveau candidate et elle vante les mérites du chef de l’État et son bilan sur l’emploi qui, selon elle, est bon. Elle a un autre atout dans sa manche, car elle mise sur le canal Nord-Seine qui peut créer de nombreuses embauches, près de 15 000, selon des estimations. Le candidat RN souhaite lui l’ouverture d’un centre vers les seniors afin d’endiguer le chômage. Marc-Antoine Brekiesz, le candidat du centre, veut lui axer sur la formation alors que les Républicains prônent des aides sociales et économiques aux entreprises.

Articles connexes

Stay Connected

0FansJ'aime
3,498SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

ne manquez pas