Législatives 2022 : des tensions entre Emmanuel Macron et Édouard Philippe

Les relations entre Emmanuel Macron et Édouard Philippe sont tendues. Au cœur des crispations, figurent la préparation des élections législatives et la répartition des circonscriptions entre les forces de la majorité, que le chef de l’État surveille d’extrêmement près depuis l’Élysée. « Édouard est gourmand plus que de raison. Il est arrivé avec une demande démesurée de 140 circonscriptions » contre son parti Horizons, tacle un proche d’Emmanuel Macron, tandis qu’un ministre affirme : « Il faisait le pari qu’il allait faire gagner Macron en lui apportant la droite. Macron a gagné tout seul et ça a rendu Édouard fou ! » 

Revendiquer des circonscriptions contre avoir un groupe à l’Assemblée nationale

Une déclaration fausse, rétorque un soutien d’Édouard Philippe. Pendant la campagne, l’ancien Premier ministre a été parmi ceux qui ont fait le plus de meetings, souligne son entourage, comme preuve de loyauté. « Édouard ne revendique pas la victoire, mais il revendique des circonscriptions contre avoir un groupe et élargir la majorité », assure un proche d’Édouard Philippe. Mais au-delà des élections législatives, c’est bien la succession d’Emmanuel Macron qui semble déjà engagée, Édouard Philippe n’ayant par hasard caché son ambition. 

Articles connexes

Stay Connected

0FansJ'aime
3,498SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

ne manquez pas