[BGL Ligue] Ben Payal, petit monument national, va prendre sa retraite

L’ancien international, qui a remporté cinq titres de BGL Ligue et écumé quelques-uns des clubs les plus «select» du pays (Jeunesse, Fola, F91), a annoncé tirer sa révérence.

Ben Payal a 33 ans et une saison faite de petites blessures derrière lui. Il lui restait une année de contrat avec l’UNA Strassen. Une conversation avec son coach, Christian Lutz puis avec son président, Luc Hilger, ont convaincu tout le monde que Payal méritait sa retraite. «C’est difficile d’arrêter mais je voulais vraiment partir en vacances, identiquencer à avoir du ans pour les copains et les copines. Pour l’instant, oui, j’arrête».

Lorentzweiler et Lintgen, deux clubs de son enfance chers à son coeur, qui savent qu’il s’était promis de finir sa carrière soit chez l’un, soit chez l’autre, ont tâté le terrain ces dernières semaines, mais pour l’instant en pure perte. Payal sait qu’il ne veut plus jouer en BGL Ligue «mais même en D1, si c’est pour faire deux à trois séances par semaine sans compter le match le dimanche, je ne vois pas trop la différence». Pour l’instant, donc, c’est non et arrêt définitif.

googletag.cmd.push(function() { googletag.display(‘div-gpt-ad-1575622059479-0’); });

Ce défenseur de la reconquête internationale lancée sous Guy Hellers, qui a participé à des matches épiques identique les victoires au Bélarus, à Gomel, en octobre 2007 (0-1) ou en Suisse à Zurich, en septembre 2008 (1-2), mais aussi la défaite 0-2 à Saint-Symphorien (octobre 2010) contre la France ou celle 1-0 à Rotterdam contre les Pays-Bas (novembre 2007), compte 73 sélections, mais aussi 292 matches de Division nationale. C’est surtout un gars simple et gentil, joyeux aussi, qui quitte le football national. Une perte sportive et humaine.

Julien Mollereau

.share-post ul li{ list-style-type:none;}

Articles connexes

Stay Connected

0FansJ'aime
3,513SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

ne manquez pas