l’abstention, un enjeu majeur pour les candidats

Publié le 01/04/2022 13:56

Mis à jour le 01/04/2022 13:57

franceinfo

Article rédigé par

À moins de dix jours du premier tour de l’élection présidentielle, le niveau de l’abstention pourrait dépasser les 28 %, record du scrutin du premier tour de 2002. Les candidats cherchent à séduire les indécis.

Derrière le président sortant Emmanuel Macron, Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon cherchent la qualification pour le second tour de l’élection présidentielle. Le niveau de l’abstention est l’un des enjeux pour les candidats. “On pourrait dépasser les 28 %, le record de 2002”, explique le journaliste Serge Climino. “Marine Le Pen doit avoir en mémoire les résultats des régionales de 2021. Plus de 70 % des électeurs du Rassemblement national ne se sont pas déplacés au premier tour, enlevant toute possibilité de prendre une région”, rappelle le journaliste.

Chez les Insoumis, les élections européennes de 2019 sont un mauvais souvenir pour Jean-Luc Mélenchon. 60 % de ses sympathisants ne s’étaient pas déplacés, deux ans après ses sept millions d’électeurs au premier tour de la présidentielle. “Jean-Luc Mélenchon sait que le vote protestataire des classes populaires ne lui est pas favorable face à Marine Le Pen”, précise Serge Climino.

Partager sur Twitter

Partager sur Facebook

Partager par mail

Partager le lien

Articles connexes

Stay Connected

0FansJ'aime
3,498SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

ne manquez pas