La saison touristique est lancée

Profitant d’une météo favorable et de la levée des restrictions sanitaires, le week-end de Pâques a marqué le lancement de la saison touristique. Allemands, Français, Belges et Néerlandais ont choisi de passer le week-end pascal dans la capitale luxembourgeoise.

Du Vendredi saint au Lundi de Pâques, pas moins de 1 559 personnes sont passées par le bureau d’accueil du Luxembourg City Tourist Office (LCTO), place Guillaume II. Comparé à la situation prépandémique (2019), le nombre de visiteurs recensés atteint les 60%, un chiffre qui permet au LCTO d’être optimiste pour la saison touristique à venir.

Une majorité de touristes allemands

Avec 501 personnes, les visiteurs originaires d’Allemagne étaient les plus nombreux. Ils sont suivis par les Français (296 touristes), les Belges (124 personnes) et les Néerlandais (107 visiteurs). 98 résidents luxembourgeois ont également poussé les portes du bureau d’accueil. Le LCTO a aussi recensé des visiteurs des pays plus lointains, dont 91 venus de la péninsule ibérique ainsi que 87 personnes provenant d’Asie.

Succès pour le Safari de Pâques

Durant ces 4 jours, 14 visites guidées ont été organisées par le LCTO pour 185 personnes. Le Safari de Pâques, une visite guidée à destination des enfants, a connu un grand succès durant les vacances avec 270 participants lancés sur les traces d’animaux, en particulier le Péckvillchen, dans la jungle de Luxembourg. La 193e édition de l’Éimaischen, organisée par le Comité Alstad, a elle aussi attiré de nombreux curieux tandis que 136 personnes sont parties à la chasse aux oeufs digitale durant ce week-end.

« Il faut espérer que ce bel élan se confirme à la Pentecôte, pour que les professionnels du tourisme, hôteliers, restaurateurs, commerces et institutions culturelles puissent tabler sur une très belle saison estivale 2022 », a précisé Tom Bellion, directeur du LCTO, plutôt satisfait de ce lancement de la saison touristique.

Articles connexes

Stay Connected

0FansJ'aime
3,505SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

ne manquez pas