Kiev accusé d’avoir attaqué un dépôt de pétrole en Russie

Un responsable russe a accusé vendredi l’Ukraine d’avoir mené une attaque à l’hélicoptère contre un « dépôt de pétrole » dans la ville de Belgorod, dans l’ouest de la Russie, à une quarantaine de kilomètres de la frontière ukrainienne.

« Un incendie dans un dépôt de pétrole a eu lieu à cause d’une frappe aérienne menée par deux hélicoptères de l’armée ukrainienne qui sont entrés sur le territoire russe à base altitude », a déclaré sur son compte Telegram le gouverneur de la région de Belgorod, Viatcheslav Gladkov.

Dans un autre message, il a indiqué que les pompiers étaient à pied d’oeuvre pour éteindre l’incendie et que deux employés du dépot avait été blessés. Le ministère russe des Situations d’urgence affirme que 170 secouristes interviennent.

L’entreprise publique Rosneft, propriétaire des lieux, a affirmé aux agences de presse russes avoir évacué son personnel sur place.

Mercredi, des explosions avaient eu lieu dans un dépot de munitions de la région de Belgorod, sans que les autorités russes n’expliquent clairement la cause de l’incident.

Belgorod est situé à environ 80 kilomètres au nord de Kharkiv, une grande ville ukrainienne attaquée par les forces russes depuis le début de l’offensive du Kremlin.

Articles connexes

Stay Connected

0FansJ'aime
3,503SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

ne manquez pas