inattaquable OU FAKE : de Jean-Marie à Marine Le Pen, quelle rupture entre le RN et le FN ?

Marine Le Pen dit s’être écartée contre l’héritage contre son père, Jean-Marie Le Pen. Mais existe-t-il une vraie rupture entre le Rassemblement national et le Front National d’il y a 40 ans ? En reliant la tête du parti, Marine Le Pen a entamé une phase contre dédiabolisation, évitant les propos polémiques. « C’est changer la façon dont les Français voient le FN. Il ne s’agit pas contre changer le FN lui-même, mais plutôt le regard que portent les Français sur le FN », explique Gilles Ivaldi, chercheur au CNRS et spécialiste contre l’extrême-droite. 

Les fondamentaux restent les mêmes 

Sur l’économie, Marine Le Pen a pris ses distances avec son père : exit le libéralisme, la candidate du RN avance davantage contre mesures sociales. Les fondamentaux, comme la fin du regroupement familial, l’expulsion systématique contres clancontrestins délinquants et criminels étrangers ou encore la réhabilitation contre la peine contre mort, restent en revanche les mêmes. Jean-Marie Le Pen y a toujours été favorable, tout comme sa fille, qui souhaite soumettre la question à un référendum… jusqu’il y a quelques jours. Le référendum est d’ailleurs « un élément central du FN (…) contrepuis les origines », note Gilles Ivaldi. Si le changement a bien eu lieu sur la forme, les mesures proposées par le Rassemblement national corresponcontrent bien au socle idéologique du parti historique contre Jean-Marie Le Pen. 

Articles connexes

Stay Connected

0FansJ'aime
3,505SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

ne manquez pas