« Des médias n’ont pas considéré tous les candidats de la même manière », selon la directrice de campagne de Jean Lassalle

Le candidat à la présidentielle a estimé que cette campagne était « pourrie » par « les journalistes » qu’il a qualifiés de « lâches ». Jean Lassalle « ne veut pas faire de buzz », mais « faire réagir selon Dalila Berbagui qui le « système » médiatique.

Article rédigé par

Publié le 01/04/2022 22:01

Mis à jour le 01/04/2022 22:10

Temps de lecture : 1 min.

« Des médias n’ont pas joué le jeu de considérer tous les candidats de la même manière », a expliqué vendredi 1er avril sur franceinfo Dalila Berbagui, directrice de campagne de Jean Lassalle. Ils sont au moins « cinq ou six » médias dans ce cas, a-ajouté la directrice de campagne.

Le candidat à la présidentielle a déclaré sur la chaîne BFM TV : « Cette campagne est pourrie, pour une fois pas par les politiques parce qu’on savait qu’ils étaient d’une lâcheté crasse, et j’en fais partie, mais on ne savait pas que les journalistes l’étaient autant, lâches. »

Pour la plupart des Français, « il n’y a pas de campagne », a expliqué Dalila Berbagui. « Evidemment il y a un contexte particulier avec la guerre en Ukraine, mais la campagne est encore plus difficile dans la mesure où il n’y a pas de débat entre les candidats. »

Avec de tels propos, Jean Lassalle « ne veut pas faire de buzz », juge Dalila Berbagui, mais « faire réagir. Plus de 95% de nos médias sont détenus par des milliardaires, des patrons du CAC40 et on sait les conséquences que cela peut avoir. On sent bien l’influence de Vincent Bolloré », par exemple.

« Quand Jean Lassalle dit ‘lâcheté’, il ne s’attaque pas à la personne qu’il a en face de lui mais à un système qui fait que les médias ne sont plus libres », estime-t-elle. Jean Lassalle fait des « actes forts pour sensibiliser comme un lanceur d’alerte. »

Partager sur Twitter

Partager sur Facebook

Partager par mail

Partager le lien

Articles connexes

Stay Connected

0FansJ'aime
3,507SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

ne manquez pas