[BGL Ligue] Succès vital pour Etzella?

Ettelbruck prend une petite option sur le maintien en battant Hostert (1-0).

Etzella prend le match immédiatement en mains et Herr avec un tir lointain ne rate la cible que de peu dès la minute initiale. Hostert à la recherche d’un succès depuis le 6 février, en plein doute, n’arrive pas à se défaire de la pression locale. Quand Herr récupère au milieu le ballon qu’il avait lui même perdu, il a tout le temps de trouver en profondeur Hemkemeier. Le buteur maison d’un tir croisé ouvre le score dès la 5e. Le match continue à sens unique. Hostert n’est que spectateur de la suprématie ettelbruckoise. Herr et Hemkemeier sèment constamment le danger, mais Augustyn est le seul acteur des visiteurs qui est déjà réveillé. À la 12e, il n’aurait pourtant rien pu faire sur un coup de tête splendide de Schlesser, mais le ballon effleure le poteau avant de sortir.

Mais un gros pépin pour Jader Soares?

Après vingt minutes, les débats s’équilibrent et les deux formations se tiennent de très près dans la médiocrité. Passes imprécises, duels perdus, pas de vivacité, pas de percussion, le menu proposé est plutôt indigeste. C’est surtout Hostert qui continue de décevoir. Sur la pente descente depuis plus de deux mois, l’équipe manque d’un patron sur le terrain, manque d’énergie et de volonté et manque surtout de créativité au milieu. Avec son jeu lent, son absence de jeu sans ballon, il facilite la tâche de l’adversaire et ne se crée aucune occasion de but durant le premier passage.

Au retour des vestiaires, les visiteurs se montrent enfin menaçants sur trois corners où la défense locale vacille. Etzella évolue beaucoup trop bas durant ces minutes et cherche son bonheur sur contres où le rapide Herr est un poison constant, cependant remplacé (trop) tôt par son coach. À la 74e, enfin le premier tir cadré des visiteurs arrive, signé Muric. Witte veille au grain, mais cela commence à sentir le roussi pour l’équipe locale, fatiguée et à la recherche du second souffle. Le match de Coupe en semaine semble avoir laissé des traces. Witte, encore lui, dévie en corner un coup de tête de Bernardy (77e). Hostert monopolise alors le ballon, se rue résolument à l’attaque.

Etzella perd sur la fin son arrière gauche Soares, sérieusement touché au genou droit et qui doit quitter le terrain sur une civière avant d’être évacué en ambulance à l’hôpital. Cela pourrait avoir des incidences sur la fin de saison.

Georges Bassing

Articles connexes

Stay Connected

0FansJ'aime
3,506SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

ne manquez pas