[BGL Ligue] Le Swift et le Fola se rapprochent encore un peu plus

Le match nul de Niederkorn à Pétange a permis à pas mal d’équipes de recoller. Le Swift et le Fola notamment, qui eux ont fait le boulot.

Swift – Rodange (2-0)

Le Swift poursuit sa série d’invincibilité. Les hommes d’Aniello Parisi ont battu Rodange 2 buts à 0 et recollent tout près du Progrès. Les locaux pensent assurer le coup dès la 12e minute lorsque Couturier se fait déséquilibrer dans la surface. Mais la tentative de Stolz au point de pénalty est stoppée par Mfa. Cette alerte a pour effet de booster les rodangeois qui se montrent dangereux en contre par le duo Amehi – N’Diaye (18e). Mais les visiteurs vont se retrouver à 10 contre 11 à la 26e minute suite à un tacle trop appuyé de Rakic sur Sacras.

Malgré cette supériorité numérique, les hesperangeois vont éprouver des difficultés à concrétiser leurs temps forts jusqu’à la mi-temps. Au retour des vestiaires, les vagues s’intensifient sur le but de Mfa mais le Swift n’avait toujours pas la solution face à un bloc bien organisé. Celle-ci viendra à la 63e minute sur un beau mouvement collectif. Isolé sur le côté gauche, Sacras centre au point de pénalty pour Teixeira dont la reprise termine au fond des filets (1-0). À cinq minutes de la fin, les locaux trouveront une deuxième fois l’ouverture sur un contre rondement mené par Stolz et conclu par Philippe (2-0, 85e).Gilles Tarral

Fola – Wiltz (2-1)

Face à l’armada offensive eschoise, les Nordistes s’apprêtaient à souffrir mais ils ont bien appris leur leçon car ils ont bousculé les favoris, dumoins lors du premier acte. Ils se sont procurés plusieurs occasions d’ouvrir le score mais Osmanovic (24e et 39e), Bunga (29e) ainsi que Biver(42e) n’ont pas trouvé la faille.

Méconnaissable, le Fola a été inexistant offensivement. Changement de décors après le repos. Le Fola est plus présent et retrouve de la fluidité dans le jeu. Le brin de chance sera aussi au rendez-vous quand Dachelet inscrit un contre son camp. La glace est brisée et Diallo enfonce le clou deux minutes plus tard. Enfin, Ibrahimovic réduit le score mais il était trop tard malgré une grosse volonté de revenir au score. Pour le club eschois,la manière, hier, comptait peu : tout était bon pour profiter des deux points perdus par le Progrès et alors que tous les autres candidats à l’Europe se sont imposés.

Paulo Bastos

Mondorf – RFCU (2-3)

Dans ce match entre une équipe qui veut éviter les barrages (Mondorf) et une autre qui veut continuer à se mêler à la lutte pour décrocher une place européenne en fin de saison (RFCU), c’est l’équipe du haut de classement qui repart avec les 3 points si précieux. Ce n’était pas si simple car malgré avoir mené 0-3 à la 58e après les buts de Mabella bien lancé par Nakache (0-1, 19e), de Hennetier de la tête à la réception d’un centre de Büch dès la reprise (0-2, 47e) et de J. Simon bien servi par Mabella (0-3, 58e). On pensait le match totalement plié mais avec les deux entrées de Couto Pinto et Morabit du côté de Mondorf, le match a pris une tout autre physionomie.

Tout d’abord avec la réduction du score de Couto Pinto servi par Morabit après avoir subtilisé le ballon à Skenderovic qui tenta à dégager (1-3, 66e) et un deuxième but de D. Mendes qui place une tête imparable à la réception d’un centre de Morabit (2-3, 75e). Le Racing n’y était plus. Mondorf poussa jusqu’à la fin pour revenir au score mais Ruffier était dans un grand jour pour repousser les assauts adverses et permettre à son équipe de repartir avec le succès qui fait qu’aujourd’hui, l’Europe via le championnat, ce n’est pas encore totalement cuit.

Gilles Piet

Articles connexes

Stay Connected

0FansJ'aime
3,506SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

ne manquez pas