les troubles cognitifs des patients Covid long soignés via une application

La Rehaklinik du CHNP (Centre Hospitalier Neuro-Psychiatrique) innove et propose désormais à ces patients Covid-long souffrant de troubles cognitifs, une application mobile pour les accompagner. 

Depuis plusieurs semaines, la Rehaklinik propose à ses patients d’utiliser l’application Neuronation dans le cadre de leur thérapie : «Nous évaluons leur attention, leur mémoire et l’état de leurs fonctions exécutives pour voir où sont leurs difficultés et mettre au point un programme d’exercices personnalisé à faire à la maison sur l’appli», explique le Dr Yasmine Schroeder, neuropsychologue à la Rehaklinik du CHNP. 

Un protocole innovant, mis au point en collaboration avec l’hôpital universitaire de la Charité à Berlin, qui travaille quatre thématiques – l’attention, la rapidité, le raisonnement et la mémoire – et qui présente de bons résultats jusqu’ici, notamment auprès de patients ayant subi une chimiothérapie. 

«Il est important de s’entrainer régulièrement chez soi, entre les rendez-vous avec les thérapeutes. On espère que le temps amène de la récupération spontanée et, en parallèle, nous élaborons des stratégies pour que ces patients puissent gérer le quotidien.» 

Fort de cette réussite, l’application mobile est désormais intégrée dans les thérapies neuropsychologiques des patients Covid long, souffrant de troubles cognitifs.  

«Après un examen initial impliquant une série d’exercices, l’application crée automatiquement un programme d’entraînement individuel, qui correspond exactement aux capacités de l’utilisateur. Le but de ce programme d’entraînement personnalisé est de soulager les symptômes de troubles cognitifs légers que nos patients peuvent ressentir», explique le Dr Charles Benoy, coordinateur du projet Covid Long au sein de la Rehaklinik du CHNP. 

Du sport pour le cerveau 

Chaque individu a ses points forts et ses points faibles. Le test de niveau permet d‘évaluer le profil cognitif personnel de chaque patient. L‘application propose ainsi un entraînement adapté à ses besoins et aide à améliorer ses points faibles tout en développant ses points forts. 

«Cette application constitue un outil complémentaire aux consultations à la Rehaklinik qui peut être très utile pour nos patients, car facile à intégrer régulièrement dans leur quotidien. », souligne Yasmine Schroeder. 

«Ainsi, les patients peuvent faire différents exercices adaptés à leurs besoins et capacités individuelles, au moment de la journée qui leur convient le mieux. Ils n’ont pas besoin de se déplacer pour suivre la thérapie et peuvent progresser continuellement à leur propre rythme. C’est une sorte de jeu ludique.»

Avant le début de l’étude, des questionnaires préliminaires pseudonymisés sont remis à l’ensemble des participants, tout comme des journaux d’étude qu’ils devront tenir de manière autonome pendant toute la durée de l’étude. 

Ces journaux permettront de documenter toutes les activités effectuées dans le but d’améliorer les performances cognitives. De plus, chaque participant à l’étude passe des tests visant à évaluer ses capacités cognitives au début et à la fin de la prise en charge.

Un exemple de visuels sur l’application mobile. Photo : CHNP

L’étude est réalisée pour le compte de Charité Universitätsmedizin Berlin à l’origine du projet de recherche et Synaptikon GmbH qui a développé l’application «NeuroNation».  

À noter encore, que cette étude s’inscrit également dans le projet CoVaLux (COVID-19, Vaccination & Long term health consequences of COVID-19 in Luxembourg), une large étude menée par Research Luxembourg en coopération avec un consortium d’acteurs nationaux comprenant le Luxembourg Institute of Health (LIH), l’Université du Luxembourg (UoL), le Luxembourg Centre for Systems Biomedicine (LCSB), l’Integrated Biobank of Luxembourg (IBBL), le Laboratoire national de santé (LNS), le Luxembourg Institute of Socio-Economic Research (LISER), le Luxembourg Institute of Science and Technology (LIST), le Centre Hospitalier de Luxembourg (CHL), le Centre Hospitalier Neuro-Psychiatrique (CHNP), le Rehazenter (Centre National de Rééducation Fonctionnelle et de Réadaptation) et le Domaine Thermal de Mondorf.

Articles connexes

Stay Connected

0FansJ'aime
3,513SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

ne manquez pas