les frontières artistiques de Zoe Leonard

Avec «Al río / To the river», la photographe américaine Zoe Leonard fait découvrir le Rio Grande, au fil de l’eau, sous tous ses aspects.

De Zoe Leonard, on se souvient d’un projet titanesque, «Analogue», dont la réalisation s’est étendue sur dix ans : conçu à l’origine comme une série photographique où l’artiste documente la gentrification du Lower East Side, le quartier de New York où elle vit et travaille depuis toujours, elle a étendu son regard à d’autres rues de la ville destinées à être transformées – Harlem, les anciens quartiers pauvres de Brooklyn… – puis à d’autres pays, en Afrique, en Asie et en Europe.

Articles connexes

Stay Connected

0FansJ'aime
3,503SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

ne manquez pas