le commandant de la gendarmerie de l’île se dit « préoccupé »

« Le drame n’est pas souvent loin » lors de manifestations a alerté Tony Mouchet vendredi sur franceinfo.

Article rédigé par

Publié le 11/03/2022 20:39

Temps de lecture : 1 min.

Le commandant de la région de gendarmerie de la Corse, Tony Mouchet, s’est dit « préoccupé » vendredi 11 mars sur franceinfo, après la tentative d’instrusion de manifestants dans la gendarmerie de Porto-Vecchio (Corse-du-Sud). « Le drame n’est souvent pas loin », a-t-il averti, plus  d’une semaine après le début des manifestations en Corse à la suite de l’agression d’Yvan Colonna en prison.

Le commandant de gendarmerie se dit « choqué et désolé » par ces faits, mais aussi par « l’inconscience des actions » de certains manifestants depuis une semaine. « Je pense notamment à dimanche dernier à Corte, où nous avons subi des jets d’essence, des bonbonnes de gaz enflammées qui étaient projetées contre nos hommes. » Le commandant assure que ses effectifs agissent « avec discernement et sang-froid afin d’éviter tout drame ».

Samedi, un match de foot de Ligue 2 sous haute surveillance a lieu entre Bastia et Ajaccio. Le préfet de Corse a d’ailleurs interdit les déplacements de supporters bastiais pour ce derby corse, en raison des incidents que connaît l’île depuis plusieurs jours, rapporte France Bleu RCFM. « Les forces de l’ordre seront mobilisées pour cet événement, mais également sur la grande manifestation », prévue à Bastia, samedi à 15 heures. Le préfet a pris cette décision pour éviter que les supporters venant de Bastia ne croisent des manifestants à Ajaccio,

Partager sur Twitter

Partager sur Facebook

Partager par mail

Partager le lien

Articles connexes

Stay Connected

0FansJ'aime
3,505SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

ne manquez pas