il faut « cibler notre pression sur les oligarques », selon Alexis Corbière

Alexis Corbière s’est dit « favorable à des solutions diplomatiques et des mesures économiques fortes », plutôt qu’à un embargo européen sur le pétrole russe. « Il faut cibler notre pression et nos sanctions sur les oligarques », a réagi ce mercredi sur franceinfo le député LFI de Seine-Saint-Denis. Il a estimé que « pas grand-chose n’a eu lieu », « à part un yacht saisi à la Ciotat » et qu’il « serait temps de faire des réquisitions sur les biens de ces gens-là ».

« Bruno Le Maire est un grand bavard mais agit peu pour lutter contre la fraude et l’évasion fiscale », a jugé le porte-parole de Jean-Luc Mélenchon, alors que le ministre de l’Économie avait indiqué sur franceinfo qu’il faudrait du temps pour identifier tous les oligarques russes possédant des biens et des avoirs en France. « Le gouvernement est bien désarmé », a ajouté Alexis Corbière dénonçant l’absence de politique pour lutter contre l’évasion fiscale et « la grande opacité sur les biens et les avoirs de beaucoup de milliardaires ».

Sanctions économiques ➡️ « Il existe une grande opacité sur les biens et avoirs des milliardaires”, dénonce Alexis Corbière, député LFI. “M. Le Maire est un grand bavard mais agit peu.”

Suivez le live https://t.co/cEwi3c61QM pic.twitter.com/ctB6JaUK9y

— franceinfo (@franceinfo) March 9, 2022

« On doit s’en prendre à ces gens-là », a-t-il insisté, à « l’entourage de Vladimir Poutine » qui, selon l’élu LFI, « s’est grassement enrichi en raison du rapport autoritaire au pouvoir » du chef de l’État russe. « Au niveau européen, on cible autour de 500 à 640 personnes, c’est trop peu », a-t-il déploré. Faisant référence aux travaux de l’économiste Thomas Piketty, Alexis Corbière a estimé qu’il y avait « 20 000 personnes environ qui ont un patrimoine supérieur à 10 millions d’euros dont l’essentiel des biens sont en France ».

« Je suis plutôt favorable à ce type de solution [cibler les oligarques] plutôt qu’à une surenchère armée, a-t-il répété. C’est toujours mieux que de rajouter la guerre à la guerre ». L’éu LFI craint « la possibilité d’une guerre mondiale au cœur de l’Europe » et a appelé à éviter « les discours bellicistes qui n’apportent rien et qui n’aident pas le peuple ukrainien », tout en condamnant la « décision irresponsable de Vladimir Poutine ». Il a également dit se méfier d’un « effet d’aubaine » pour Joe Biden qui, en imposant un embargo sur les importations de gaz et de pétrole russes, « permet aux grands groupes pétroliers américains de reprendre la main ».

Articles connexes

Stay Connected

0FansJ'aime
3,507SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

ne manquez pas