Emmanuel Macron souhaite conditionner le versement du RSA à la pratique d’une activité

Publié le 18/03/2022 16:37

France 2

Article rédigé par

A.Sylvain, C.Arnold, J.Roth, M.Marini –

France 2

France Télévisions

Jeudi 17 mars, Emmanuel Macron, candidat à l’élection présidentielle 2022, a proposé que les bénéficiaires du RSA travaillent entre 15 et 20 heures par semaine pour continuer à le percevoir. Une proposition qui ne fait pas l’unanimité.  

Sur un marché de Strasbourg (Bas-Rhin), vendredi 18 mars, les clients sont favorables à la proposition d’Emmanuel Macron, qui souhaite que les bénéficiaires du RSA travaillent entre 15 et 20 heures par semaine. « Au bout de quelque temps, on a tendance à se laisser aller », reconnaît une femme, elle-même au chômage depuis quelques mois. Pour une autre, cette proposition n’est plus un RSA, mais « un mi-temps déguisé. C’est un contrat, sans que ce soit un contrat de travail ».  

L’Alsace expérimente depuis 2017 un RSA où le bénévolat est facultatif. Rachida Zalani, bénévole et bénéficiaire du RSA, rencontrée en février 2019, indiquait que son expérience dans une résidence pour seniors pouvait lui être utile pour sa recherche d’emploi. Dans la région, 3 % des allocataires ont choisi une activité bénévole. Ce dispositif, s’il devait être généralisé à l’ensemble de la France, concernerait 2 millions de foyers.  

Partager sur Twitter

Partager sur Facebook

Partager par mail

Partager le lien

Abonnement Newsletter

toute l’actualité en vidéo

Recevez l’essentiel de nos JT avec notre newsletter

Abonnement Newsletter

France Télévisions utilise votre adresse email afin de vous adresser des newsletters.

articles sur le même thème

Vu d’Europe

Franceinfo sélectionne chaque jour des contenus issus de médias audiovisuels publics européens, membres de l’Eurovision. Ces contenus sont publiés en anglais ou en français.

contenus sponsorisés

Articles connexes

Stay Connected

0FansJ'aime
3,496SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

ne manquez pas