Emmanuel Macron annoncera sa candidature ce vendredi dans la presse régionale

Emmanuel Macron a jusqu’à vendredi 18 heures pour transmettre au Conseil constitutionnel ses 500 parrainages.

Article rédigé par

Publié le 03/03/2022 12:38

Mis à jour le 03/03/2022 13:24

Temps de lecture : 1 min.

Emmanuel Macron annoncera sa candidature à la présidentielle 2022 vendredi 4 mars dans une lettre aux Français, selon les informations de franceinfo, selon plusieurs sources concordantes jointes par franceinfo, jeudi 3 mars. Cette lettre sera publiée dans l’ensemble des titres de la presse régionale, selon la formule qui a été retenue après son allocution mercredi soir.

Cette publication permet au chef de l’Etat, qui n’était pas encore officiellement candidat, de faire connaître ses intentions aux Français, avant de formaliser sa candidature auprès du Conseil constitutionnel. Les candidats ont jusqu’au vendredi 4 mars pour déposer leurs 500 parrainages d’élus au Conseil constitutionnel. Emmanuel Macron doit comme les autres prétendants fournir au Conseil constitutionnel avant vendredi 18h00, en plus des plus des 500 parrainages d’élus validés, une déclaration de patrimoine et une lettre indiquant son consentement à être candidat.

Selon nos sources, Emmanuel Macron souhaitait éviter l’écueil d’une déclaration orale décalée par rapport au contexte international de la guerre en Ukraine. Il préfère donc adresser une lettre aux Français. Cette formule reste suffisamment « solennelle », tout en étant « sobre », indique une source proche du dossier à franceinfo. Elle lui permet également de développer pourquoi il est candidat à sa réélection à travers ce média de proximité qu’est la presse régionale.

Avec la crise en Ukraine, cette déclaration de candidature a dû être décalée. Elle aurait initialement dû avoir lieu avant le Salon de l’agriculture, puis le jour de son inauguration samedi 26 février. Emmanuel Macron souhaitait également lancer sa campagne par un meeting à Marseille, samedi 5 mars. Des contacts avaient été pris pour qu’il ait lieu au parc Chanot, avec l’objectif de réunir 10 000 militants. Mais dans le contexte de la guerre en Ukraine, l’entourage du président a annoncé lundi 28 février que ce meeting était annulé.

Partager sur Twitter

Partager sur Facebook

Partager par mail

Partager le lien

Articles connexes

Stay Connected

0FansJ'aime
3,507SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

ne manquez pas