Agression d’Yvan Colonna : les revendications pour plus d’autonomie ressurgissent en Corse

Publié le 15/03/2022 22:53

France 3

Article rédigé par

A.Lay, V.Bouffartigue, S.Ripaud –

France 3

France Télévisions

Dans la soirée du mardi 15 mars, plusieurs rassemblements se tiennent devant des préfectures de Corse. Les nationalistes maintiennent la pression, à la veille de la visite du ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin. L’agression d’Yvan Colonna a fait ressurgir les revendications pour plus d’autonomie.

Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, sera en Corse mercredi 16 mars « pour ouvrir un cycle de discussions sur l’avenir de l’île ». « Il arrive dans un moment de très forte tension ici, où les manifestations se succèdent depuis maintenant plus de dix jours », explique la journaliste du 19/20 Alexandra Lay, envoyée spéciale à Corte (Haute-Corse).

Parmi les manifestants corses, de nombreux jeunes. À Bastia (Haute-Corse), des lycéens bloquent depuis dix jours l’entrée de leur établissement. Ils protestent contre l’agression d’Yvan Colonna par un détenu radicalisé à la prison d’Arles (Bouches-du-Rhône), le 2 mars. Pour ces jeunes, l’assassin du préfet Érignac est une figure de l’identité corse.

Dimanche 13 mars, à Bastia, des heurts avaient éclaté entre les manifestants et les forces de l’ordre. Cette manifestation avait été initiée par les syndicats étudiants nationalistes. Pour le politologue André Fazi, l’agression d’Yvan Colonna a fait ressurgir les revendications pour plus d’autonomie.

Partager sur Twitter

Partager sur Facebook

Partager par mail

Partager le lien

Articles connexes

Stay Connected

0FansJ'aime
3,498SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

ne manquez pas