Poutine reconnaît l’indépendance des régions séparatistes

Vladimir Poutine a décidé lundi de reconnaître l’indépendance des séparatistes prorusses d’Ukraine, et signé dans la foulée des accords « d’amitié et d’entraide » avec ces territoires.

« Je juge nécessaire de prendre cette décision qui était mûre depuis longtemps : immédiatement reconnaître l’indépendance de la République populaire de Donetsk et de la République populaire de Lougansk », a-t-il dit dans une allocution télévisée, demandant au Parlement russe « d’approuver cette décision puis de ratifier les accords d’amitié et d’entraide avec les deux républiques ».

Qualifiant l’Ukraine de « colonie américaine », le président russe a affirmé : « Nous ne pouvons pas faire autre chose que de reconnaître la souveraineté de la République populaire du Donetsk ». Il a intimé à l’Ukraine de « cesser les opérations militaires. »

L’UE va réagir avec « fermeté »

L’UE a dénoncé la reconnaissance de l’indépendance des régions séparatistes par Moscou comme une « violation flagrante du droit international » et va réagir « avec fermeté », ont annoncé lundi les chefs de l’UE après l’intervention du président Vladimir Poutine.

« La reconnaissance des deux territoires séparatistes en #Ukraine est une violation flagrante du droit international, de l’intégrité territoriale de l’Ukraine et des accords de #Minsk. L’UE et ses partenaires réagiront avec unité, fermeté et détermination en solidarité avec l’Ukraine », ont affirmé dans deux tweets séparés le président du Conseil européen, Charles Michel, et la présidente de la Commission, Ursula von der Leyen.

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a dénoncé de son côté cette reconnaissance comme « une violation flagrante de la souveraineté » du pays et une « répudiation » des accords de paix de Minsk.

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a annulé lundi in extremis une visite en République démocratique du Congo et décidé de revenir précipitamment à New York en raison de l’aggravation de la crise autour de l’Ukraine.

La reconnaissance concerne l’indépendance de deux territoires prorusses du Donbass ukrainien, bassin minier et industriel frontalier de la Russie : les « républiques » autoproclamées de Donetsk et Lougansk, dont les « dirigeants » avaient appelé lundi M. Poutine à reconnaître leur souveraineté.

 

The recognition of the two separatist territories in #Ukraine is a blatant violation of international law, the territorial integrity of Ukraine and the #Minsk agreements

EU and its partners will react with unity, firmness and determination in solidarity @ZelenskyyUa @POTUS

— Charles Michel (@eucopresident) February 21, 2022

 

The recognition of the two separatist territories in #Ukraine is a blatant violation of international law, the territorial integrity of Ukraine and the #Minsk agreements.

The EU and its partners will react with unity, firmness and with determination in solidarity with Ukraine.

— Ursula von der Leyen (@vonderleyen) February 21, 2022

Articles connexes

Stay Connected

0FansJ'aime
3,505SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

ne manquez pas