Opération Barkhane : Emmanuel Macron annonce le retrait des troupes françaises

Publié le 17/02/2022 20:49

Mis à jour le 18/02/2022 00:39

FRANCE 2

Article rédigé par

D.Schlienger, L.Nahon, Y.Moine, E.Noel –

France 2

France Télévisions

Emmanuel Macron a acté, jeudi 17 février, le retrait des soldats français du Mali. Ils sont encore 2 400 sur place et devraient être évacués d’ici quatre à six mois. Certains soldats seront redéployés, notamment au Niger.

À l’annonce du départ des troupes françaises, un groupe de manifestants a scandé « À bas la France ». « On est contents. Les gens sont contents partout, pour le départ de la France », confie un Malien. Le sentiment anti-français a été attisé par la junte militaire, arrivée au pouvoir après un coup d’État. Pour Emmanuel Macron, pas question de parler d’échec. « La victoire face au terrorisme, elle n’est pas possible si elle n’est pas portée par l’État lui-même », s’est défendu le président de la République, jeudi 17 février.

Trois bases ont déjà été évacuées au Nord du pays. 2 000 soldats sont toujours sur place. Les derniers camps français et européens seront fermés d’ici l’été. En 2013, François Hollande avait été accueilli en héros au Mali. La France venait pour enrayer la progression des groupes djihadistes vers la capitale malienne. En neuf ans, de nombreux chefs terroristes ont été abattus, mais la menace s’est étendue vers le Sud, et de nouveaux pays subissent des attaques. La France gardera près de 3 000 soldats dans le reste du Sahel, en particulier au Niger, pour des actions ponctuelles, rapides et plus discrètes.

Partager sur Twitter

Partager sur Facebook

Partager par mail

Partager le lien

Articles connexes

Stay Connected

0FansJ'aime
3,498SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

ne manquez pas