les délégations du personnel doivent trancher

Les délégations du personnel doivent donner leur accord pour maintenir ou abandonner le Covid Check obligatoire.

La mesure aura perduré à peine un mois. Depuis vendredi, le Covid Check obligatoire sur le lieu du travail n’est plus d’application. Du moins sur papier.

Car le dernier mot appartiendra aux délégations du personnel dans le secteur privé. Elles devront choisir entre deux options : le maintien du Covid Check ou l’abandon du régime 3G (vacciné, guéri ou test négatif certifié).

L’avantage de rester en régime Covid Check est que toutes les restrictions sanitaires sont mises entre parenthèses. Par contre, l’abandon du régime 3G fait que tout rassemblement de plus de 10 salariés rend obligatoire le port du masque et le respect d’une distanciation de deux mètres.

Vendredi matin, un accord interprofessionnel a été signé entre le gouvernement et les partenaires sociaux. Ce dernier ancre le principe que la décision sur le maintien ou l’abandon du Covid Check doit se faire par écrit entre patronat et représentants du personnel.

La protection contre le licenciement de salariés refusant de se soumettre au régime 3G est maintenue.

Le cas échéant, les tests certifiés à produire par les non-vaccinés resteront cependant à charge des salariés. En attendant leur schéma vaccinal complet, les primovaccinés pourront continuer à se faire tester gratuitement dans les centres gérés par l’armée (jusqu’au 28 février). Par la suite, ils vont bénéficier de deux bons par semaine pour se faire tester gratuitement.

Maintien du 3G dans la fonction publique

Une période transitoire de 14 jours est inscrite dans l’accord interprofessionnel. Jusqu’au 25 février, patron et délégation du personnel devront avoir trouvé un accord.

Une décision de poids est déjà actée : le Covid Check va rester obligatoire dans la fonction publique. Le syndicat CGFP a validé la mesure, facilitant, selon leur secrétaire général, Steve Heiliger, le travail dans les administrations.

Comme dans le privé, aucun licenciement, voire procédure disciplinaire, ne pourra être prononcée pour ceux qui refusent de se soumettre au régime 3G.

Dans les communes, les délégations doivent aussi être consultées. La Ville de Luxembourg a déjà trouvé un accord pour maintenir le Covid Check.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter quotidienne.

Articles connexes

Stay Connected

0FansJ'aime
3,498SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

ne manquez pas