le premier secrétaire de la fédération du Nord lâche Anne Hidalgo et quitte le parti

Benjamin Saint-Huile, également maire de Jeumont (Nord), craint que cette élection ait un « caractère létal » pour le PS. Il affirme qu’il ne parrainera personne.

Article rédigé par

Publié le 04/02/2022 15:56

Mis à jour le 04/02/2022 16:14

Temps de lecture : 1 min.

Devant le « spectacle désolant » offert la gauche, il a choisi de partir. Le Premier secrétaire de la fédération du Parti socialiste du Nord, Benjamin Saint-Huile, a annoncé qu’il ne parrainerait pas la candidature d’Anne Hidalgo à la présidentielle, vendredi 4 février. Il quitte également le PS, dont la candidate est à la peine dans les sondages.

Lors d’une conférence de presse dans sa mairie, le maire de Jeumont (Nord) a expliqué qu’à l’approche de la présidentielle, la gauche « offre un spectacle désolant. Je crains qu’à force de surdité », cette élection ait pour le PS un « caractère létal ». Il a précisé qu’il ne donnerait son parrainage à « personne » parce que les acteurs de gauche « sont collectivement responsables ». La Primaire populaire, remportée par Christian Taubira, a montré selon lui « la volonté du peuple de gauche de nous voir rassemblés » et le PS « réagit avec des réponses totalement en dehors des réalités ».

Ce départ n’aura « aucun effet » sur la campagne d’Anne Hidalgo, a réagi auprès de l’AFP la maire de Lille, Martine Aubry. Il s’agit d’une « décision brutale, non concertée, ce que je regrette », a déclaré à l’AFP Patrick Kanner, sénateur PS du Nord.

Partager sur Twitter

Partager sur Facebook

Partager par mail

Partager le lien

Articles connexes

Stay Connected

0FansJ'aime
3,506SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

ne manquez pas