le chef d’orchestre russe proche de Poutine, Valery Gergiev, est remplacé au Carnegie Hall de New York

Après avoir été sommé par la Scala de Milan de clarifier sa position sur l’invasion de l’Ukraine, le chef d’orchestre russe Valery Gergiev, réputé proche de Vladimir Poutine, a été écarté d’une série de représentations ce week-end au Carnegie Hall. 

Article rédigé par

France Télévisions

Rédaction Culture

Publié le 25/02/2022 12:32

Mis à jour le 25/02/2022 12:35

Temps de lecture : 1 min.

La prestigieuse Scala de Milan avait déjà demandé, jeudi 24 février, au chef d’orchestre russe Valery Gergiev de plaider publiquement pour une « solution pacifique » au conflit ukrainien. Elle menaçait de se séparer de lui pour deux spectacles prévus entre le 5 et le 13 mars. Pour le Carnegie Hall, c’est chose faite : le chef d’orchestre a été écarté d’une série de représentations ce week-end, a annoncé jeudi la salle new-yorkaise.

Directeur général du célèbre théâtre Mariinsky de Saint-Pétersbourg, Valery Gergiev, 68 ans, est l’un des chefs d’orchestre les plus sollicités au monde. Sa proximité avec Poutine, qu’il connaît depuis 1992, et sa loyauté au président russe sur l’annexion de la Crimée, ainsi que sa participation à des concerts en Ossétie du Sud bombardée et à Palmyre aux côtés de l’armée syrienne, lui ont valu maintes polémiques cette dernière décennie.

Son remplacement au pied levé par le directeur musical du Met Opera de New York, Yannick Nézet-Seguin, a été annoncé conjointement par le Carnegie Hall et l’Orchestre philharmonique de Vienne, que Gergiev devait diriger pour trois concerts à partir de ce 25 février. « Ce changement est dû aux récents événements dans le monde », a dit à l’AFP une porte-parole du Carnegie Hall, alors qu’aucun motif n’est avancé dans le communiqué officiel. 

Un appel à protester devant la salle de concert de la 7e avenue de Manhattan, inaugurée en 1891 et où sont passés les plus grands musiciens, de George Gershwin à Miles Davis, avait été lancé sur Facebook. Le Carnegie Hall et l’Orchestre philharmonique de Vienne précisent également que le pianiste Denis Matsuev, lui aussi un soutien de Vladimir Poutine, sera absent vendredi 25 février alors qu’il devait se produire.

Partager sur Twitter

Partager sur Facebook

Partager par mail

Partager le lien

Articles connexes

Stay Connected

0FansJ'aime
3,503SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

ne manquez pas