la cellule de crise « intempéries » s’est réunie

Le vent souffle bien depuis ce mercredi sur tout le pays. Meteolux prévoit de fortes rafales encore jusqu’à ce vendredi 18 février, 20 heures. Un passage au seuil de vigilance rouge est possible.

Treize chutes d’arbres et une clôture de chantier envolée : voilà le bilan provisoire qui était dressé ce jeudi matin par le CGDIS sur l’ensemble du pays. Si de fortes rafales, allant jusqu’à 110 km/h ont été ressenties dans la nuit de mercredi à jeudi, le vent ne s’est pas calmé pour autant. Bien au contraire.

Le Luxembourg est ainsi toujours placé en vigilance orange jusqu’à ce vendredi 20 heures.  Meteolux prévoit des vents forts allant de 100 à 110 km/h, le tout accompagné de pluie cet après-midi entre 15 et 19h. « Compte tenu des prévisions météorologiques actuelles, il est possible qu’un passage au seuil de vigilance rouge s’avère nécessaire en cours de journée », notent les experts du Kirchberg.

Afin « d’analyser la situation, de préparer et de coordonner les actions pour les heures à venir », la cellule de crise « intempéries » présidée par Taina Bofferdin s’est réunie ce vendredi matin. Aussi les équipes sur le terrain ont augmenté leurs effectifs et sont préparées. De leur côté, les autorités continuent de suivre l’évolution de la situation de près.

Les conseils de sécurité de Météolux

  • Limitez vos déplacements;
  • Limitez votre vitesse sur la route, surtout si vous conduisez un véhicule ou attelage sensible aux effets du vent;
  • Ne vous promenez pas en forêt;
  • En ville, soyez vigilants face aux chutes possibles d’objets divers;
  • Rangez ou fixez les objets sensibles aux effets du vent ou susceptibles d’être endommagés, p.ex. mobilier de jardin, parasols, etc.;
  • N’intervenez pas sur les toitures;
  • Sécurisez les chantiers;
  • Respectez les consignes des autorités (p.ex. déviations);
  • Vigilance accrue.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter quotidienne.

Articles connexes

Stay Connected

0FansJ'aime
3,505SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

ne manquez pas