Ian McDonald, fondateur du groupe de rock progressif King Crimson, est mort à 75 ans

Le musicien britannique Ian McDonald, cofondateur du groupe mythique de rock progressif des années 1970 King Crimson, est mort à 75 ans le 9 février à New York des suites d’un cancer, a indiqué son fils sur Facebook.

« J’ai la profonde tristesse de vous annoncer que mon père est décédé hier d’un cancer. Il a été incroyablement courageux, n’a jamais perdu de sa gentillesse et de son sens de l’humour, même quand cela devenait dur », a écrit le 10 février son fils Max dans un post publié le 11 février sur le site internet de Discipline Global Mobile (DGM), le label de musique de King Crimson.

D’après le magazine américain Rolling Stone, qui avait relayé le décès par la voix d’un porte-parole de l’artiste, Ian McDonald « est mort paisiblement le 9 février 2022 chez lui à New York, entouré de sa famille ».

Cet album est considéré comme l’acte fondateur du rock progressif, mélange de rock teinté de musique classique et de jazz. Les Britanniques Yes, Genesis mais également la formation star Pink Floyd, sont les groupes de rock progressif les plus connus.

D’après DGM, « l’apport de Ian à King Crimson fut à la fois profond et inestimable ». Multi-instrumentiste, il savait jouer du saxophone, du piano, de la flûte et de la guitare.

Né en 1946 en Angleterre, Ian McDonald servit cinq ans dans l’armée britannique, notamment comme musicien de jazz, un genre décisif dans la création de King Crimson.

« Nous n’avions vraiment rien entendu de la sorte », témoigne dans Rolling Stone le guitariste de Genesis Steve Hackett, qui assista aux premiers concerts de King Crimson: « Une sorte de sensibilité de free-jazz mais avec une sensibilité de rock ».

Ian McDonald, qui ne joua que quelques années avec King Crimson, fonda aussi le groupe britannico-américain Foreigner avec Mick Jones.

Articles connexes

Stay Connected

0FansJ'aime
3,506SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

ne manquez pas