[BGL Ligue] Un RFCU solide force un F91 peu inspiré à partager

Le F91 voulait profiter de la visite du RFCU pour mettre la pression sur la meute des poursuivants. Raté.

Dans un match extrêmement fermé, avec un terrain globalement bon mais sautillant, le F91 n’aura adressé qu’un seul tir en première période mais ce fut le bon : sur un long coup-franc de Sinani et une remise intelligente de Delgado, Cools plein axe mettait son casque pour égaliser avec l’aide du dessous de la barre (1-1, 43e). Le Racing, mauvais élève défensif de la BGL Ligue n’étais qu’à deux petites minutes de livrer la première mi-temps parfaite : jamais le leader n’a trouvé la moindre position.

Les gars de Jeff Saibene, extrêmement costauds pour une fois n’en ont pas eu énormément plus, mais quand même. Il a fallu un mauvais contrôle d’Ikene, surpris sur un long ballon, pour que Françoise ouvre le score dans le but vide, Fox étant monté à sa rencontre avant la petite boulette de son défenseur (0-1, 8e). Ses coéquipiers auront d’autres opportunités de faire croître le score. Mais Mabella, servi au point de pénalty par une tête lobée astucieuse de J. Simon, expédie sa volée dans les nuages (23e) et sur corner, P. Simon frôle le montant en smashant sa tête (35e).

Omrani expulsé, mais le F91 n’appuie pas

Le deuxième petit coup de massue sur la tête des joueurs de la capitale va tomber pas longtemps après l’égalisation. Juste au retour des vestiaires en fait. Un Van den Kerkhof qui pousse son ballon, un Omrani (excellent jusque-là) qui le découpe pour un carton qui aurait pu être orange foncé mais qui sera rouge (48e). Dans une rencontre polluée par les transmissions hasardeuses et avec un secteur offensif en souffrance, Dudelange a eu le temps de s’imaginer que le fait de jouer en supériorité numérique allait grandement lui faciliter les choses. Or non. Un quart d’heure après, c’est comme si rien ne s’était passé. Les passes se succèdent, souvent mauvaises et l’on n’avance pas.

Carlos Fangueiro en est pourtant revenu à ce 4-4-2 losange qui avait donné quelques gages d’efficacité en seconde période contre le Progrès (malgré la défaite, 1-2), deux semaines plus tôt, après une première mi-temps déjà contrariante. La seule occasion que se procureront ses joueurs tombera pourtant sur corner. Servi loin en retrait par un Sinani précis sur le coup, Stumpf expédie une reprise de volée sautillante qui aurait pu prétendre mettre Ruffier en difficulté si Hassan ne s’était pas jeté pour tenter, dans les six mètres, de la dévier. Mettant le ballon à côté avant d’être signalé de toute façon hors-jeu (79e). Le F91 ne méritait pas mieux mais ce point n’arrange vraiment personne.

Julien Mollereau

Articles connexes

Stay Connected

0FansJ'aime
3,496SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

ne manquez pas