à l’intérieur du premier musée du déchet au monde

Le premier musée du déchet au monde, voilà qui interpelle et nous pousse à ouvrir les portes d’un monde futuriste qui bouscule.

Désormais venir admirer ses ordures au musée, c’est possible. C’est un peu de «la provocation», reconnaît Romain Poulles  à l’origine avec son associé Jannot Schroeder de cette initiative peu banale, le premier musée du déchet du monde ouvert en novembre dernier. Et pour que le projet voit le jour, Romain Poulles a dû mettre la main à la pâte. «Tous ces objets viennent de la déchetterie. Je suis allé moi-même les récupérer. Tous les appareils électroménagers, fer à repasser, bouilloire, lecteur audio… fonctionnent parfaitement», commente l’un des acteurs principaux de l’économie circulaire au Grand-Duché, président fondateur du Luxembourg Center for Circular Economy (LCCE) et membre fondateur ou impliqué dans bien d’autres entreprises ou associations à impact sociétal positif.

Articles connexes

Stay Connected

0FansJ'aime
3,504SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

ne manquez pas