L’avenue Pasteur fait place aux cyclistes

Le chantier d’aménagement de l’avenue Pasteur démarre ce samedi. 400 000 euros et 4 mois pour créer un itinéraire cyclable au cœur du Limpertsberg.

Le projet était attendu depuis plus de trois ans par les riverains et les cyclistes du Limpertsberg. Ce vendredi, lors d’une conférence de presse, Lydie Polfer, la bourgmestre de Luxembourg, accompagnée par les échevins Serge Wilmes et Patrick Goldschmidt, a annoncé la date du début des travaux concernant l’aménagement d’une piste cyclable bidirectionnelle dans l’avenue Pasteur. Le chantier débutera dès ce samedi.

Pour élaborer ce projet qui prône la mobilité douce, le collège échevinal a organisé plusieurs réunions avec les riverains. En octobre 2021, un groupe de travail composé de ces derniers a été composé afin de peaufiner le parcours.

Il a été décidé que celui-ci se situerait dans la partie inférieure de l’artère et constituerait «un itinéraire sécurisé pour les cyclistes, reliant le nord de ce quartier aux infrastructures cyclables existantes au sud». À la demande des riverains, il démarrera dans l’allée Scheffer et montera jusqu’à la rue Ermesinde.

Un chantier de 400 000 euros

L’aménagement se déroulera en deux phases. Dès le 29 janvier, la première débutera. Étalée sur quatre mois, elle devrait coûter la somme de 400 000 euros. Elle concerne le tronçon de l’avenue Pasteur entre l’allée Scheffer et la rue Henri-VII.

La seconde phase commencera au deuxième trimestre de 2022 et montera jusqu’à l’allée Scheffer. Cet agrandissement, qui n’était pas dans le projet initial du collège échevinal, a été motivé par les habitants du quartier. Il permettra de relier le site «Vivre sans voiture» aux infrastructures cyclables de la Ville.

Durant les travaux préliminaires qui débutent ce samedi dès 6 h, 23 arbres seront abattus. Vingt-trois autres devraient être replantés, affirment les échevins. Le stationnement sera interrompu sur une importante partie de l’avenue.

Les travaux d’aménagement commenceront, eux, dès début février. Ils impacteront notamment la ligne 19 des autobus municipaux. Entre les arrêts Léandre-Lacroix et Theater, la ligne sera déviée et les arrêts N.S.-Pierret, Alfred-de-Musset et Allée-Scheffer seront supprimés et remplacés par les arrêts Alen-Tramsschapp et Lycée-de-garçons de la ligne 2 dans l’avenue Victor-Hugo.

Déi Gréng se consolent

Très investie dans le développement de ce projet, la section locale de déi gréng a publié un communiqué à la suite de l’annonce du début du chantier. Selon eux, «la Ville de Luxembourg rate l’occasion de repenser l’avenue Pasteur et de remplir ainsi les différentes fonctions de l’artère».

En octobre 2021, les conseillers communaux Claudie Reyland et François Benoy proposaient une solution alternative. Il s’agissait alors de «réorganiser le trafic automobile sur le tronçon Glacis–rue Henri-VII, avec vitesse limitée à 30 km/h et accès réservé aux véhicules motorisés des riverains et des livreurs, tout en laissant quelques places de parking accessibles», expliquaient-ils.

«Cela permettr(ait) de créer une piste cyclable principale, bidirectionnelle et sécurisée.» Face à la décision de la Ville, ils se consolent avec l’amélioration du projet initial des échevins et la prolongation jusqu’à la rue Ermesinde.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter quotidienne.

Articles connexes

Stay Connected

0FansJ'aime
3,510SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

ne manquez pas