Marine Le Pen huée lors de son discours en hommage au général de Gaulle

« Nous avons la même vision de la France que de Gaulle », a déclaré la candidate du Rassemblement national à la présidentielle alors que des opposants dénonçaient une « récupération politique ».

Article rédigé par

Publié le 09/11/2021 13:24

Temps de lecture : 1 min.

Marine Le Pen a été huée par une cinquantaine d’opposants lors du discours qu’elle a prononcé mardi 9 novembre à Bayeux, dans le Calvados, pour célébrer l’héritage du général de Gaulle, mort il y a 51 ans, a rapporté France Bleu Normandie. Des élus de gauche et des syndicalistes de la CGT Solidaires sont allés à sa rencontre pour dénoncer une « récupération politique ». Ils ont été tenus à distance de cette prise de parole, à l’endroit même où le général s’était exprimé en juin 1944 après le débarquement et en juin 1946 sur la future Constitution.

La candidate du Rassemblement national à la présidentielle 2022 a également déposé une gerbe devant la Croix de Lorraine, à Courseulles-sur-Mer. Marine Le Pen a salué la « mémoire » du général, « la force » et « l’équilibre de ses institutions ». « Nous avons la même vision de la France que de Gaulle, celle d’une France souveraine, indépendante et puissante », a déclaré Marine Le Pen sans jamais prêter attention aux bruits des sirènes déclenchées par ses opposants. « Comme lui, nous combattons avec passion, avec raison », a-t-elle ajouté estimant que de Gaulle, s’il n’était pas nationaliste, avait une « vision nationale ».

Partager sur Twitter

Partager sur Facebook

Partager par mail

Partager le lien

Articles connexes

Stay Connected

0FansJ'aime
3,503SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

ne manquez pas