Zemmour dans le trio de tête, selon un sondage Ipsos

Publié le 02/10/2021 18:00

Durée de la vidéo : 2 min.

FRANCE 3

Article rédigé par

C. Motte, J. Neny, P. Issa-De Grandi, E. Martin, G. Gheorghita, F. Cardoen –

France 3

France Télévisions

C’est un sondage qui pourrait faire trembler de nombreux candidats à la présidentielle 2022. À six mois des élections, un sondage Ipsos indique que le polémiste Éric Zemmour pourrait figurer en troisième place s’il venait à se présenter.

Éric Zemmour a fait une montée spectaculaire dans les sondages. Le polémiste, qui n’a toujours pas annoncé sa candidature à la présidentielle de 2022, obtiendrait un score 15% au premier tour s’il venait à se présenter, d’après un sondage réalisé par l’institut Ipsos. Devant lui se trouveraient Emmanuel Macron avec 24%, et Marine Le Pen, avec 16%. Xavier Bertrand serait, lui, juste derrière, avec 14% des intentions de votes. Un signal d’alarme pour les candidats de droite et d’extrême droite. Pour Nicolas Sarkozy, c’est « l’absence de débat » qui joue en faveur d’Éric Zemmour.

Très souvent associé à l’extrême droite par ses détracteurs, Éric Zemmour ne posséderait pas le même électorat que Marine Le Pen, selon le sondage d’Ipsos. Le vote en faveur polémiste serait privilégié par les cadres supérieurs, par les plus diplômés, les plus âgés et les citadins. À l’opposé, la présidente du Rassemblement National conserverait son électorat composé d’ouvriers, d’employés, de jeunes et de ruraux. Pour Brice Teinturier, directeur général délégué d’Ipsos France, « le missile Éric Zemmour vient fracturer en deux cet électorat, et il prend des voix au LR ».

Partager sur Twitter

Partager sur Facebook

Partager par mail

Partager le lien

Articles connexes

Stay Connected

0FansJ'aime
3,504SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

ne manquez pas