une campagne nationale de recrutement

Le ministère de l’Intérieur et les partenaires sociaux de la commission centrale ont lancé, ce jeudi, une campagne de recrutement.

«Ton avenir à la commune : diversifié, local moderne». C’est le thème de la campagne de recrutement lancée jeudi par Taina Bofferding et les partenaires sociaux de la commission centrale (Syvicol, FGFC et OGBL). La ministre de l’Intérieur a salué le fait que les partenaires sociaux ont œuvré ensemble pour mettre cette campagne sur les rails et que celle-ci fut élaborée avec les concernés.

Le secteur communal est un secteur «à la recherche de profils professionnels très variés». Les arguments dont les communes et syndicats de communes disposent en tant qu’employeur sont «la grande diversité du secteur, un travail dans l’intérêt de la collectivité et des conditions comparables à celles de l’État», explique le ministère de l’Intérieur dans son communiqué.

«Le secteur communal a besoin de personnel capable et motivé afin d’offrir aux citoyennes et citoyens le meilleur service possible. À cette fin, des formations sont dispensées par le ministère, formations qui doivent permettre aux fonctionnaires et employés des communes de disposer des connaissances requises pour l’exécution de leurs tâches, détaille le ministère de l’Intérieur. Le secteur, lui, offre aux intéressés des professions très variées, proches des citoyennes et citoyens.

En ce qui concerne l’accès au secteur communal, des informations relatives sont à trouver sur le site internet govjobs.lu. D’autres seront disponibles à la Foire de l’étudiant (virtuelle) à la fin du mois à laquelle le ministère de l’Intérieur participera pour la première fois aux côtés de personnes issues du secteur. En outre, la campagne mettra l’accent sur la promotion de certaines professions, par exemple lors d’une séance d’information prévue au centre militaire de Diekirch.

Articles connexes

Stay Connected

0FansJ'aime
3,510SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

ne manquez pas