Semence et sémantique 

Le gouvernement a lancé la contre-attaque. Lourdement critiqué ces derniers mois par les responsables de la Ville de Luxembourg pour sa passivité dans la lutte contre l’insécurité publique, ce sont pas moins de cinq de ses ministres qui se sont présentés face à la presse. Ils ont détaillé vendredi un nouveau paquet de 27 mesures visant à combattre la criminalité liée aux stupéfiants.

Tout ne pourra pas être mis en place du jour au lendemain. Le court, le moyen et le long termes sont envisagés. Trop de temps ne doit cependant plus être perdu. Les tergiversations autour de ce fléau servent la seule cause des délinquants. La complexité de la lutte contre la circulation et la consommation de substances illégales est néanmoins aussi à prendre en considération.

Partant de ce constat, il est à saluer que le gouvernement ne cache pas que la politique répressive menée ces dernières décennies constitue un échec. L’approche de miser sur une stratégie holistique, tout en renforçant le volet de la prévention, constitue aussi un pas dans la bonne direction. Seule une action commune des ministères concernés peut amener des résultats concrets.

Un doute accompagne toutefois l’ouverture concédée au niveau du cannabis. Quel sera l’apport de l’autorisation qui sera accordée pour cultiver des plants en privé? Vu l’impossibilité de surveiller de près ce qui se passe entre les quatre murs d’un ménage, cette micro-légalisation ne va-t-elle pas ouvrir la porte à de nouvelles dérives? Au moins, la tolérance zéro reste de mise pour la consommation en public, indépendamment de la «décorrectionnalisation» de la possession de moins de trois grammes de cannabis.

En attendant que la première semence puisse être plantée, il faut revenir sur la sémantique employée lors du débat sur la sécurité publique. La coalition DP-CSV régnant en Ville va certainement applaudir le fait que ses revendications d’une vidéosurveillance renforcée et de l’équipement de policiers avec des caméras deviennent réalité.

Mais comme évoqué plus haut, ces deux mesures ne vont pas constituer de solution miracle, alors qu’elles sont régulièrement vendues comme telle. Par contre, la persévérance pour obtenir des résultats est à honorer, sous condition d’éviter tout amalgame inutile.

David Marques

Articles connexes

Stay Connected

0FansJ'aime
3,506SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

ne manquez pas