pour Daniel Fasquelle, maire LR du Touquet, « Edouard Philippe ne manque pas de culot. »

« Edouard Philippe ne manque pas de culot », a lancé samedi 9 octobre sur franceinfo Daniel Fasquelle, trésorier des Républicains, maire LR du Touquet (Pas-de-Calais) et conseiller régional des Hauts-de-France, après le lancement par Edouard Philippe, depuis Le Havre, de son parti politique baptisé Horizons. Contrairement à d’autres élus, Daniel Fasquelle ne soutient pas l’ancien chef du gouvernement dans sa démarche.

>> Quatre questions sur Horizons, le nouveau parti d’Edouard Philippe

Daniel Fasquelle a notamment répondu aux déclarations de l’ancien Premier ministre qui préconisait de « remettre de l’ordre dans nos compte et dans nos rues » : « Nous expliquer qu’il faut remettre de l’ordre dans la rue et dans les comptes, il devrait regarder son bilan », rétorque le maire du Touquet avant d’ajouter : « Il a été trois ans Premier ministre. On a eu la crise des gilets jaunes. Il a été incapable de réformer les retraites. Il a dégradé nos comptes publics, donc il a un bilan qui est à l’opposé de ce qu’il propose aujourd’hui. Pourquoi n’a-t-il pas fait tout cela pendant les trois années où il était à la tête du gouvernement de la France ? »

Selon Daniel Fasquelle, Edouard Philippe ne peut pas récupérer des militants LR déçus. Selon lui, il a fait « tout le mal qu’il pouvait faire quand il a quitté le navire pour rejoindre Emmanuel Macron. Il a abandonné sur le champ de bataille ses camarades. Tout le mal qu’il pouvait faire, il l’a déjà fait ». Le trésorier des Républicains dénonce également « la manœuvre » de l’ancien chef du gouvernement. « Il nous a trahi il y a cinq ans pour un poste de Premier ministre. Là, il essaie de créer un parti de droite pour nous déstabiliser, pour avoir le soutien d’Emmanuel Macron en 2027. » L’élu LR juge que « c’est une drôle façon de faire de la politique que de vouloir sacrifier ou vendre ses camarades ou essayer de leur nuire ». 

« Il aurait pu l’appeler Horizon 2027. C’est une manœuvre pour se servir lui-même, pour essayer de se positionner pour 2027 »

Daniel Fasquelle, maire LR du Touquet

à franceinfo

Le conseiller régional des Hauts-de-France reste serein sur l’avenir de son parti. « Nous sommes en reconstruction. Les Républicains sont aujourd’hui le premier parti en termes de militants, en termes d’élus », assure Daniel Fasquelle. « Nous avons plusieurs candidats potentiels pour l’élection présidentielle, c’est une richesse. Quand nous aurons notre candidat, nous reprendrons toute la place qui est la nôtre. Et nous allons nous qualifier pour le second tour. » Le maire du Touquet met en avant que LR « a gagné les élections municipales, les élections départementales, les élections régionales. Nous sommes là et bien là, solides sur nos deux jambes, et nous sommes prêts au combat des élections présidentielles ».

Et Daniel Fasquelle l’affirme : Les Républicains sont « en capacité, demain, de former un très bon gouvernement ». Mais il demande d’être « simplement un peu patient. Quand ça va se mettre en mouvement, vous verrez que nous occuperons pleinement notre place ».

Articles connexes

Stay Connected

0FansJ'aime
3,507SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

ne manquez pas