L’EI revendique l’attentat sanglant contre une mosquée en Afghanistan

Le groupe Etat islamique a revendiqué un attentat suicide vendredi contre une mosquée chiite dans le nord-est de l’Afghanistan qui a fait au moins 55 morts, selon un communiqué publié sur les chaînes Telegram de l’organisation jihadiste.

L’attaque dans la ville de Kunduz est survenue cinq jours après un attentat à la bombe contre une mosquée de Kaboul, qui avait fait au moins cinq morts et avait été revendiqué par l’EI.

Selon le communiqué signé du groupe jihadiste Etat islamique au Khorasan (EI-K), l’organisation extrémiste sunnite affirme qu’un de ses kamikazes avait « fait détoner sa veste explosive au milieu de la foule » de fidèles chiites rassemblés à la mosquée.

L’EI-K, branche locale de l’EI, a multiplié les attaques en Afghanistan après la prise du pouvoir en août par les talibans.

Pour les talibans sunnites, qui contrôlent l’ensemble de l’Afghanistan, la principale menace vient désormais de l’EI-K, qui disposerait de 500 à quelques milliers de combattants sur le territoire afghan, selon l’ONU.

LQ

Articles connexes

Stay Connected

0FansJ'aime
3,503SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

ne manquez pas