[Football] En Autriche, les Lionnes ont divisé la claque anglaise par deux!

La sélection nationale dames s’est logiquement inclinée en éliminatoires du Mondial-2023, vendredi soir, en Autriche. Mais sa performance n’avait déjà plus rien à voir avec ce qu’elle avait montré il y a un mois contre l’Angleterre. Défaite 5-0. Logique mais pas infamant.

Quatre changements étaient à signaler entre le match ultra-compliqué de septembre contre la 6e nation mondiale, l’Angleterre, et la 21e, l’Autriche. Dan Santos avait prédit une rencontre aussi compliquée et espéré un peu plus de jeu. Toujours est-il qu’à Vienne, ses filles, dans un bloc défensif largement remanié, sont rentrées aux vestiaires, à la pause, avec un score nettement plus valorisant que face aux Anglaises : au 0-4 bien payé le mois dernier, faisait écho un très bon 2-0 ce vendredi. L’ouverture du score, à la 41e minute, était l’oeuvre de l’une des joueuses les plus demandées du continent à l’heure actuelle, l’attaquante d’Hoffenheim Nicole Billa (qui doublera son compteur personnel juste au retour des vestiaires).

La Macédoine, finalement plus forte que prévue

Reste que persiste cette désagréable manie de prendre des buts juste avant que l’arbitre ne mette fin à une période, la première en l’occurrence (2-0, 45+2). Or c’était sur ce détail fâcheux que l’intégralité de l’effectif s’était arrêté après la claque reçue face à l’Angleterre. Sur ces trois buts encaissés dans les arrêts de jeu. Mais les choses évoluent déjà dans le bon sens : Laura Miller et ses coéquipières ne craqueront pas physiquement et mentalement, en fin de partie. Pas d’avalanche de fin de match, cette fois. Hormis un pénalty concédé à la 84e minute, les Luxembourgeoises sortent de leur duel en divisant le score de l’Angleterre par deux, ce qui marque déjà une évolution notable.

Cela ne les empêche pas de s’installer à la dernière place de leur groupe D avec un goal-average moins bon de cinq buts sur la Lettonie. Mais le grand rendez-vous de cette semaine internationale est prévu mardi, en Macédoine. Là où les Lionnes espèrent se prouver des choses et, qui sait, inscrire enfin leur premier but dans cette campagne. Même si visiblement, la Macédoine (victorieuse 1-4 en Lettonie) est plus costaude que tout ce que Dan Santos avait pu observer jusque-là…

Julien Mollereau

 

L’équipe : Schlimé – Have (76e M. Estevez), Raths, E. Kremer (55e Becker), Dos Santos, J. Marques (56e Tiberi), Soares, Miller (67e Mendes), J. Estevez (75e Thill), Kocan, De Bruyn.

Articles connexes

Stay Connected

0FansJ'aime
3,503SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

ne manquez pas